10 20 40 60 cm

mittakaava > 60 cm

         
© Copyright: Images:

Gösta Sundman: Suomen Kalat (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Lauri Urho, Petri Savola (Uudenmaan ympäristökeskus), Jouko Lehmuskallio

. All rights reserved.

Anguille

Anguilla anguilla

  • Famille : Anguilles – Anguillidae
  • Autres espèces similaires : gonelle, lamproie de planer, lamproie de rivière, lompénie-serpent, loquette d’europe
  • Dimensions : Femelle 50 à 100 cm, 0,5 à 2 kg, jusqu’à 3 à 4 kg. Mâle plus petit, généralement inférieur à 50 cm.
  • Aspect : Corps cylindrique étiré comparable au serpent, comprimé latéralement dans le sens de la queue. Longue nageoire dorsale se prolongeant vers les nageoires caudale et anale. Pas de nageoire caudale à proprement parler. Nageoires pelviennes également absentes. Mâchoire inférieure plus longue et saillante. Ouvertures des branchies petites et limitées aux côtés. Écailles petites et allongées, presque invisibles à l’œil nu. Yeux grossissant pendant la migration en mer.
  • Coloration : Les anguilles immatures présentent une livrée vert olive foncé avec un ventre jaunâtre. Lorsqu’elles se préparent à migrer pour frayer, la peau du dos devient marron-noirâtre, le ventre presque blanc et les flancs prennent un éclat métallique.
  • Reproduction : En ce qui concerne le cycle reproductif, l’anguille est peut-être le poisson le plus étrange et mystérieux présent en Finlande. Si le génome humain s’est aujourd’hui rendu à la science, il est remarquable que le rituel de frai de l’anguille ne soit pas encore totalement compris. Après avoir abandonné les eaux douces, les anguilles adultes migrent vers la mer des Sargasses située dans l’ouest de l’Atlantique, où elles disparaissent dans les profondeurs. C’est de là que la minuscule larve d’anguille dont la forme rappelle une feuille (leptocephalus) commence son long voyage de retour entraînée par le Gulf Stream. Tandis qu’elle s’approche des côtes de destination, elle perd sa transparence, acquière de la pigmentation et pénètre dans les estuaires sous forme de civelle. Les petites anguilles remontent les rivières en direction des lacs d’eau douce de l’intérieur des terres. Aujourd’hui, les barrages et autres ouvrages empêchent de nombreuses anguilles d’atteindre leur destination. L’insertion de formes juvéniles et de civelles de la mer vers les lacs d’eau douce constitue la seule méthode pour maintenir les peuplements des voies navigables internes.
  • Alimentation : Invertébrés de fond et petits poissons.
  • Distribution et biotope : Toutes les anguilles présentes dans les eaux intérieures de la Finlande méridionale ont été introduites par des programmes de repeuplement. Même si des migrations naturelles peuvent avoir lieu, elles semblent avoir considérablement décliné. Les anguilles sont présentes dans de nombreuses eaux mais elles semblent favoriser les environnements chauds et peu profonds riches en nourriture. Active surtout la nuit, période où elle recherche ses proies. Passe la journée et probablement tout l’hiver couchée sur le fond.

Les anguilles ont la réputation d’être des poissons puissants et robustes, qualités requises pour effectuer la longue et difficile migration des eaux douces vers leurs lieux de frai situés en Atlantique. Musclées et visqueuses, elles sont difficiles à saisir. L’anguille peut s’échapper d’un bateau grâce à un simple coup de queue sur le côté. Les anguilles continuent à se contorsionner même après avoir été étripées et décapitées. Les petites ouvertures des opercules lui permettent de survivre longtemps sur un terrain sec.

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page