10 20 40 60 cm

mittakaava < 40 cm

         
Carpe à la lune & Carpe prussienne
© Copyright: Images:

Gösta Sundman: Suomen Kalat (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Jouko Lehmuskallio, Lauri Urho

. All rights reserved.

Carpe à la lune

Carassius carassius

  • Synonymes : Carache, carassin commun, carouche, cyprin, gibèle
  • Famille : Vairons et carpes – Cyprinidae
  • Espèces similaires : carpe commune, carpe prussienne
  • Dimensions : Forme de lac généralement de 20 à 35 cm, jusqu’à 40 cm et 1 kg, rarement plus de 2 kg. Forme d’étant de 5 à 15 cm.
  • Aspect : La forme à croissance la plus rapide de la carpe à la lune, présente dans les lacs riches et les criques marines, est un poisson robuste et trapu aux écailles voyantes. Se distingue des autres poissons trapus de la famille de la carpe par les extrémités arrondies de la grande nageoire caudale. Seule la carpe commune, introduite dans quelques zones de la Finlande, présente une nageoire caudale similaire. Les deux espèces ne peuvent pas être confondues, la carpe commune exhibant des barbillons autour de la bouche. Le poisson qui ressemble le plus à la carpe à la lune est son parent proche la carpe prussienne, introduite récemment en Finlande. Toutefois, les deux espèces ne diffèrent pas seulement par la couleur, mais également par la taille des écailles, la carpe à la lune en comportant généralement de 31 à 35 le long de la ligne latérale, tandis que celles de la carpe prussienne sont un peu plus grandes, au nombre de 27 à 32. La forme d’étang à croissance plus lente de la carpe à la lune présente une tête plus grande par rapport à son corps et elle n’est pas aussi robuste que la forme de lac. La forme du corps rappelle la carpe commune, mais en Finlande, la carpe à la lune est toujours plus petite. En effet, les carpes communes sont introduites à une taille supérieure à la taille maximum jamais atteinte par la carpe à la lune. De plus cette dernière espèce ne possède pas de barbillons. La forme d’étang est souvent la seule espèce présente dans les mares peu profondes et riches en substances nutritives. En fonction des aliments disponibles, l’aspect et les proportions du corps peuvent grandement varier entre les formes de lac et d’étang.
  • Coloration : D’une teinte générale grisâtre lorsque le poisson est jeune, ses flancs prennent rapidement une coloration dorée. Les anciennes formes de lac sont plus dorées ou cuivre. Les nageoires pelvienne et anale ont une coloration rougeâtre. La carpe prussienne garde ses flancs argentés même à l’âge adulte. Un caractère distinctif fiable est fourni par la couleur de la membrane qui délimite la cavité abdominale : elle est blanchâtre chez la carpe à la lune et noire chez la carpe prussienne.
  • Reproduction : Fraye dans les eaux chaudes des baies peu profondes. La reproduction peut avoir lieu en plusieurs fois et elle dure de mai à juillet. Au crépuscule, les carpes à la lune qui se reproduisent éclaboussent bruyamment la surface de l’eau.
  • Alimentation : Invertébrés benthiques, insectes et végétation.
  • Distribution et biotope : La carpe à la lune a été introduite dans de nombreux plans d’eau, intentionnellement et accidentellement, en tant qu’appât. Sa distribution est donc plutôt inégale. Son aire de distribution plus nordique se trouve à Kittilä et Sodankylä en Laponie. Elle est plus présente dans les lacs riches en substances nutritives de la Finlande centrale et méridionale. Également présente dans les riches baies du golfe de Finlande et du golfe de Botnie, Vaasa constituant sa limite septentrionale. La carpe à la lune n’entre pas en concurrence avec d’autres espèces, et dans les zones de pêche mixtes, son nombre est souvent limité. Son point fort est son aptitude à tolérer de faibles niveaux d’oxygène pendant l’hiver. Cela lui permet de survivre dans les eaux eutrophiques régulièrement affectées par une diminution de l’oxygène. Elle peut survivre dans les mares qui gèlent totalement en s’enterrant dans la boue de fond. C’est donc souvent la seule espèce présente dans les mares riches en substances nutritives.
Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page