10 20 40 60 cm

mittakaava > 60 cm

         
© Copyright: Images:

Wilhelm von Wright: Pohjolan kalat, Lauri Urho, Jouko Lehmuskallio, Petri Savola (Uudenmaan ympäristökeskus)

. All rights reserved.

Carpe commune

Cyprinus carpio

  • Famille : Vairons et carpes – Cyprinidae
  • Espèces similaires : carpe à la lune, carpe prussienne, tanche
  • Dimensions : 35 à 60 cm, 1 à 3 kg, jusqu’à 18 kg.
  • Aspect : Poisson robuste et trapu, toutefois pas autant que la carpe à la lune présente dans les lacs, espèce à laquelle elle ressemble beaucoup. Les carpes communes prises dans les étangs sont toujours beaucoup plus grosses que les carpes à la lune présentes dans les mêmes eaux, la longueur de cette dernière espèce atteignant rarement les 15 cm. La carpe commune se distingue également des espèces proches par la forme de sa longue nageoire dorsale, avec son bord anguleux, celui des deux autres espèces étant plus arrondi. La présence de deux paires de barbillons constitue également une caractéristique distinctive de la carpe commune. La paire supérieure est petite et à peine visible, tandis que la paire inférieure est longue et proéminente. La tanche et le goujon présentent également des barbillons, mais ces deux espèces diffèrent de la carpe commune par d’autres caractéristiques, par exemple une courte nageoire dorsale et des écailles minuscules pour la tanche. Il existe différentes formes de carpes communes qui se distinguent par leurs écailles ou par leur absence d’écailles. La forme la plus fréquente est la carpe totalement écaillée, dont les écailles très grandes sont au nombre de 33 à 40 le long de la ligne latérale. La carpe miroir présente de très grandes écailles plates dispersées. Une autre forme présente une ligne continue d’écailles hautes et étroites le long du flanc, tandis que la carpe cuir ne possède aucune écaille.
  • Coloration : Dos et nageoires généralement foncés, flancs cuivrés ou dorés.
  • Reproduction : La carpe fraye lorsque la température de l’eau dépasse les 14 degrés. Les carpes nées naturellement en Finlande ne grandissent pas assez vite pour survivre à leur premier hiver. Toutes les carpes de Finlande qui ont été introduites étaient âgées d’un ou deux ans d’un poids de 100 à 200 g.
  • Alimentation : Organismes de fond et végétation.
  • Distribution et biotope : Introduite dans de nombreuses eaux de Finlande. Prospère dans les lacs eutrophiques et le long des côtes de la Finlande méridionale. Introduite avec succès dans d’autres lieux plus au nord. Tolère un vaste éventail de conditions, dont des eaux présentant des niveaux bas d’oxygénation et d’acidification. Préfère les eaux chaudes.

Les carpes sont les poissons les plus anciennement élevés au monde. Déjà pratiqué en Chine il y a plus de 2 000 ans, l’élevage des carpes fut introduit en Europe par les Romains. Échappée des étangs d’élevage, la carpe s’est largement naturalisée dans les eaux finlandaises. La variété introduite en Finlande est celle qui était autrefois élevée dans les étangs. En Finlande, elle est considérée comme une espèce d’eau hautement eutrophique, car avec une croissance d’un kilogramme par an, elle grandit bien plus rapidement que les autres cyprins. C’est également un excellent poisson comestible, mais il faut la laisser dans de l’eau de source pendant plusieurs jours avant de la tuer.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page