10 20 40 60 cm

mittakaava < 40 cm

         
© Copyright: Images:

Gösta Sundman: Suomen Kalat (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Petri Savola (Uudenmaan ympäristökeskus), Maija Seppänen

. All rights reserved.

Chaboisseau à épines courtes

Myoxocephalus scorpius

  • Famille : Chabots – Cottidae
  • Espèces similaires : chaboisseau à quatre cornes, chabot de mer
  • Dimensions : 20 à 30 cm. Peut peser jusqu’à 1 kg.
  • Aspect : Muni d’aiguillons, d’une grande bouche et de grandes nageoires pectorales, le chaboisseau à épines courtes est un poisson à l’aspect impressionnant. Sa tête est dotée d’épines hérissée vers l’arrière, moins grosses ou arrondie que celles du chaboisseau à quatre cornes. Deux courts aiguillons sont présents sur chaque opercule. Sous la tête, une membrane de peau protège les branchies. Ces deux caractéristiques distinguent le chaboisseau à épines courtes du chabot de mer.
  • Coloration : Cette espèce n’est sûrement pas le poisson le plus beau, mais le mâle peut présenter de superbes couleurs, notamment pendant la période du frai. La tête et le dos sont foncés avec des marques indistinctes et les nageoires sont rayées. Le ventre de la femelle est orange et présente des taches blanchâtres clairement définies. Le ventre du mâle est plus rouge et il devient très vif pendant la période de reproduction, ce qui fait ressortir les taches blanches.
  • Reproduction : Le frai a lieu en hiver de décembre à février. Les œufs sont déposés dans un creux de galets adapté. Après la fertilisation, le mâle fait le guet et ventile les œufs pendant les deux moins d’incubation.
  • Alimentation : Crustacées de fond, notamment des isopodes, et petits poissons.
  • Distribution et biotope : Fréquent dans les mers qui entourent la Finlande, à l’exception de la partie la plus septentrionale du golfe de Botnie et la plus à l’est du golfe de Finlande, où il est moins commun. Vit au fond de l’eau à des profondeurs de 4 à 60 m. En été, le chaboisseau à épines courtes évite les eaux chaudes et peu profondes, mais pas dans les mêmes proportions que le chaboisseau à quatre cornes de l’Arctique.

Le chaboisseau à épines courtes produit parfois un étrange son rauque lorsqu’il est extrait hors de l’eau. Il est préférable d’éviter les nombreuses épines car on pense qu’elles contiennent des toxines. Des cas d’empoisonnement à partir de spécimens pris dans les océans profonds ont été signalés, bien que ce ne soit jamais arrivé dans les eaux de la Finlande.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page