10 20 40 60 cm

mittakaava < 20 cm

         
© Copyright: Images:

NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration)

. All rights reserved.

Goujon de l'amour

Perccottus glenii

  • Famille : Odontobutidae
  • Espèces similaires : chabot commun, gobie des sables, gobie nageur à deux points, gobie noir, gobie tacheté, grémille, perche commune
  • Dimensions : 10 à 20 cm, jusqu’à 25 cm.
  • Aspect : Cet intrus à grande tête ressemble à une perche commune, à une grémille ou à un chaboisseau, comme l’indique son appartenance à la famille Perccottus. Contrairement aux gobies, ses nageoires pelviennes ne sont pas soudées, bien que les yeux soient situés presque au sommet de sa tête. Il n’y a pas ou peu d’espace entre les deux nageoires dorsales, la première présentant 6 à 7 rayons épineux. La seconde dorsale et la nageoire anale sont plus courtes et plus arrondies que chez les gobies, tout comme la nageoire caudale.
  • Coloration : Globalement brunâtre avec de grandes taches sombres formant parfois un motif rayé ou à carreaux. Lignes foncées sur la tête en étoile à partir de l’œil.
  • Reproduction : Fraye dans des eaux chaudes peu profondes au milieu de la végétation. Reproduction jamais observée à l’est du golfe de Finlande, mais dans la zone autour de Moscou, les œufs sont déposés en juin-juillet. Le mâle veille âprement sur son site de frai et sur les œufs, et il essaie de mordre quiconque approche les mains.
  • Alimentation : Larves d’insectes, insectes et petits crustacées. Les plus gros individus mangent des alevins.
  • Distribution et biotope : Le goujon de l’amour est un poisson d’eau douce originaire d’Extrême-Orient. Il fut introduit en tant que poisson d’aquarium et de mare dans différents lieux notamment à Saint-Pétersbourg au début du 20e siècle. Des spécimens naturalisés se sont depuis introduits dans les parties les plus orientales du golfe de Finlande. Ce poisson n’a jamais été observé dans les eaux finlandaises, mais il a été pris au large de la côte d’Estonie. Toutefois, cette espèce exotique est probablement présente au large de la côte finlandaise dans l’est du golfe de Finlande. Le goujon de l’amour s’est naturalisé dans de nombreux autres cours d’eau d’Europe. Il privilégie les eaux stagnantes ou quasi-stagnantes.

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page