10 20 40 60 cm

mittakaava < 40 cm

         
© Copyright: Images:

Gösta Sundman: Suomen Kalat (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Lauri Urho

. All rights reserved.

Hareng de la Baltique

Clupea harengus membras

  • Famille : Harengs, sardines, aloses – Clupeidae
  • Espèces similaires : alose feinte, sprat
  • Dimensions : Généralement de 15 à 20 cm, certaines formes à croissance rapide pouvant dépasser les 30 cm et peser 0,5 kg.
  • Aspect : À l’instar des autres membres de la famille du hareng, la ligne latérale est absente. Les écailles se détachent facilement. Museau un peu plus long et angulaire que le sprat, ce qui donne au hareng de la Baltique un aspect un peu moins aérodynamique. Les deux espèces présentent une ligne de scutelles (écailles hérissées ou pointues) le long du ventre, que l’ont peut sentir au toucher en faisant glisser son doigt de la queue vers la tête. Ces écailles sont bien plus étroites chez le sprat que celles du hareng de la Baltique. La taille est également une bonne indication : les individus de plus de 17 cm correspondent presque certainement au hareng de la Baltique. Toutefois, les deux espèces se distinguent surtout par la position des nageoires pelviennes, qui chez le sprat sont au même niveau que le début de la nageoire dorsale, ou légèrement à l’avant, tandis qu’elles se trouvent plus en arrière chez le hareng de la Baltique. La forme géante du hareng de la Baltique peut être confondue avec la beaucoup plus rare alose feinte. Toutefois, le hareng de la Baltique possède des écailles plus pointues le long du ventre et il ne présente pas les opercules striés de l’alose feinte.
  • Coloration : Flancs argentés, dos foncé au sommet, verdâtre plus bas. Le dos du sprat est plus bleuâtre. La forme géante du hareng de la Baltique ne possède pas la rangée de taches foncées qui caractérise l’alose feinte.
  • Reproduction : Le hareng de la Baltique fraye du printemps à l’automne. De moins en moins de poissons frayent en automne, bien qu’à la suite d’un hiver doux, ces populations tendent à augmenter en raison du pourcentage plus élevé de survie des alevins. Œufs généralement déposés sur un fond dur près des côtes. Les fonds boueux ne sont pas appréciés.
  • Alimentation : Plancton. Les plus gros poissons s’alimentent de crustacées planctoniques et même de petits alevins.
  • Distribution et biotope : Espèce commune à toutes les mers de Finlande. De grands bancs de harengs de la Baltique errent au large à la recherche de plancton et d’autres aliments. Se nourrit près de la surface la nuit et recherche des eaux plus profondes en journée. Se trouve dans les eaux intérieures au printemps mais lorsque l’été progresse se déplace vers la mer, où il passe l’hiver.

Espèce la plus exploitée commercialement en Finlande, bien que sa popularité comme poisson comestible ait décliné ces dernières années. Reste toutefois un délicieux poisson qui peut être préparé de nombreuses manières différentes.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page