10 20 40 60 cm

mittakaava < 60 cm

         
Ide mélanote & Gardon Ide mélanote & chevesne
© Copyright: Images:

Gösta Sundman: Suomen Kalat (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Lauri Urho, Jouko Lehmuskallio, Petri Savola (Udenmaan ympäristökeskus)

. All rights reserved.

Ide mélanote

Leuciscus idus

  • Famille : Vairons et carpes – Cyprinidae
  • Espèces similaires : aspe, chevesne, gardon, rotengle, vandoise, vimbe
  • Dimensions : 25 à 50 cm, 0,5 à 1,5 kg, rarement plus de 2 kg, jusqu’à 5 kg.
  • Aspect : Poisson robuste présentant un corps charnu mais pas particulièrement trapu. Pédoncule caudal épais. Poisson à croissance rapide, l’ide est souvent plus gros que la plupart des autres membres de la famille de la carpe. Se distingue du chevesne par sa tête plus arrondie, sa nageoire anale plus concave et ses écailles plus petites. Le nombre d’écailles présentes le long de la ligne latérale (53 à 61) distingue l’ide du gardon, du rotengle et de la vandoise. Les écailles de la vimbe et de l’aspe sont presque aussi petites ou même plus petites, mais ces deux espèces possèdent une nageoire anale beaucoup plus longue que l’ide (moins de 14 rayons). La vimbe et l’aspe présentent également une tête plus longue et plus pointue.
  • Coloration : Les petits ides possèdent un dos noir et des flancs argentés. L’œil est jaune. Les nageoires inférieures sont rougeâtres. Une nuance dorée le long des flancs apparaît chez les poissons plus gros.
  • Reproduction : Fraye dans des baies peu profondes immédiatement après la fonte des glaces. Remonte souvent les rivières et les ruisseaux, mais peut également frayer dans les zones peu profondes des lacs et des criques marines. Le frai dure généralement 3 ou 4 jours et il entraîne une grande agitation.
  • Alimentation : Invertébrés benthiques et végétation. Les grands ides se nourrissent également de petits poissons.
  • Distribution et biotope : Présent en eau douce un peu partout en Finlande jusqu’en Laponie méridionale au nord. Vit dans de grands lacs, mais également dans des rivières et des ruisseaux. Commun en mer au large de la côte méridionale et sud-occidentale. Dans le golfe de Botnie, l’ide est fréquent dans les estuaires des fleuves. Les ides de plus petite taille tendent à se regrouper dans les bancs d’autres cyprinidés, mais les exemplaires les plus gros se déplacent en petits groupes le long de routes que l’on pense régulières. Préfère les eaux douces et chaudes, mais tolère moins l’eutrophisation que les autres cyprinidés. Parce qu’il recherche des eaux vives pour frayer, l’ide a souffert des ouvrages construits par l’homme.
Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

National fishing travel site of Finland: www.fishinginfinland.fi



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page