© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Ail des vignes

Allium vineale

  • Famille : Famille de l’amaryllis – Amaryllidaceae, sous-famille Allioideae (anciennement : Famille de l’ail – Alliaceae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Sans rhizome, bulbe ovoïde.
  • Hauteur : 25–100 cm. Tige cylindrique, feuille supérieure souvent présente sur la moitié supérieure de la tige. Odeur d’oignon.
  • Fleur : Périanthe campanulé, rose–verdâtre (parfois blanc), 2,5–4,5 mm de long, six tépales. Six étamines, de même longueur ou plus longues que le périanthe. Gynécée composé de trois carpelles soudés, ovaire triloculaire, style solitaire. Inflorescence : ombelle dense, pédoncules des fleurs très longs (5–30 mm). Quelques bulbilles elliptiques, marron jaunâtre présentes entre les fleurs, parfois fleurs absentes. Ombelle enfermée dans un bourgeon à l’intérieur d’une bractée membraneuse.
  • Feuilles : 2–4, sessiles, fanant précocement, à base engainante. Limbe linéaire, semi-cylindrique–légèrement rainuré, à bord entier, parallèlement nervuré.
  • Fruit : Capsule, graines se développant rarement.
  • Habitat : Pentes de collines, rocailles, prairies, pâturages, bords de routes.
  • Période de floraison : Juillet–août.

L’ail des vignes ne s’est pas répandu en Finlande tout seul. Ce sont les navigateurs qui l’ont naturalisé il y a longtemps pour en faire une herbe aromatique utilisable pendant les voyages. Plus récemment, l’habitat de l’espèce a suivi la route vers l’est entre Stockholm et Saint-Pétersbourg, car elle ne se dissémine pas naturellement loin de là où elle pousse. L’ail des vignes se propage tout seul grâce à ses bulbilles et les segments latéraux du bulbe : il ne produit généralement pas de graines et parfois les fleurs sont totalement absentes.

C’est sur les îles Åland qu’on a le plus de chances de découvrir l’ail des vignes puisque le nombre de sites où l’espèce est présente sur le continent se compte sur les doigts d’une main. Dans le site le plus nord-oriental, c’est-à-dire à Päijät-Häme, les stations sont souvent situées à proximité de sites habités à l’âge du fer. Sur le continent, la plante peut ainsi permettre de découvrir d’anciens villages. Sur les îles Åland, il semble s’agir d’une exotique établie plus récemment qui n’est pas forcément située à proximité des sites habités depuis le Moyen Âge.

Les habitats de l’ail des vignes peuvent également accueillir le proche ail des champs (A. oleraceum), qui pousse dans le sud de l’Ostrobotnie, dans le sud du Häme et jusqu’à la vallée de la Kymi à l’est. L’un des moyens les plus faciles pour distinguer les espèces consiste à vérifier les bractées : l’ail des vignes possède une seule bractée en forme de casque, tandis que l’ail des champs est muni de deux bractées étroites de longueurs différentes.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page