© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Aloès d’eau

Stratiotes aloides

  • Synonyme : Faux aloès
  • Famille : Famille de la morène – Hydrocharitaceae
  • Hauteur : 15–50 cm
  • Fleur : Régulière (actinomorphe). Trois grands pétales, séparés, blancs. Trois sépales, séparés, plus petits que les pétales. Espèce dioïque. Fleurs mâles munies de 12 étamines. Fleurs femelles munies d’un pistil composé de six carpelles soudés, ovaire uniloculaire, six styles. Les plantes femelles portent des fleurs isolées, tandis que les mâles sont disposés par groupes de trois. Pédoncules des inflorescences plus courts que les feuilles, rigides, plats, bords munis de dents crochues.
  • Feuilles : Rosette basale. Sans pétiole, lancéolées à linéaires, 5–15 mm de large, 15–40 cm de long, rigides. Bords des feuilles dentés, dents crochues munies d’une épine inclinée vers le haut. Fleurs enserrées dans deux petites bractées.
  • Fruit : Capsule. Pas de fructification en Finlande.
  • Habitat : Petits lacs eutrophiques à eau neutre, baies protégées des plus grands lacs.
  • Période de floraison : Juillet–août.

L’aloès d’eau est une plante dioïque, ce qui signifie que chaque spécimen produit uniquement des fleurs mâles ou des fleurs femelles. En Finlande, seules les plantes femelles sont présentes. Par conséquent, aucune plante ne fructifie et la reproduction sexuée est impossible. Toutefois, l’espèce se reproduit en développant des stolons.

L’aloès d’eau est une vivace aquatique qui pousse mieux sur les fonds boueux mous d’une profondeur inférieure à un mètre. Elle est immergée et arrimée au fond, sauf pendant la période de floraison où les pousses atteignent la surface. Lorsqu’elles s’épanouissent, les fleurs sont au-dessus de la surface de l’eau, ainsi que l’extrémité des feuilles. En automne, les longues racines pouvant atteindre 50 cm fanent. La pousse en rosette coule alors au fond de l’eau où elle hiberne.

Follow us!


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page