ssp. gotlandica

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Anémone pulsatille

Pulsatilla vulgaris

  • Synonyme latin : Anemone pulsatilla
  • Synonyme : Coquelourde, coquerelle, pulsatille vulgaire
  • Famille : Famille du bouton d’or – Ranunculaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Rhizome court et vertical. Légèrement cespiteux.
  • Hauteur : 5–25 cm. Tige non ramifiée, creuse, velue, sessile à l’exception du verticille situé sous la fleur, qui s’allonge après la floraison.
  • Fleur : Périanthe régulier (actinomorphe), campanulé, violet, 5,5–8,5 cm de diamètre. Six tépales disposés en deux verticilles, tous presque de même taille, surface extérieure brillante recouverte de poils blancs. Nombreuses étamines, anthères jaunes. Gynécée distinct, plusieurs pistils. Fleur solitaire, à l’extrémité du scape, dressée.
  • Feuilles : Feuilles basales munies de pétioles poilus, s’allongeant après la floraison. Limbe 2–4 fois découpé en segments disposés sur deux rangées. Lobes étroitement linéaires–longs, jusqu’à plus de 100 lobes sur la feuille. Feuilles supérieures organisées en un verticille sous la fleur, sans pétiole, unies à la base, étroites, à l’extrémité à lobes clairsemés, droites, à poils blancs.
  • Fruit : Akène brun grisâtre, environ 3 mm de long muni d’un point velu de 2–5 cm de long. Plusieurs akènes ensemble.
  • Habitat : Landes sèches. Également plante ornementale.
  • Période de floraison : Avril–mai.

L’anémone pulsatille a disparu du territoire finlandais.

Deux espèces natives d’anémones poussent en Finlande : l’anémone de prairie (P. patens) et l’anémone de printemps (P. vernalis). Elles se sont toutes deux raréfiées et sont aujourd’hui protégées. Autrefois, ces fleurs étaient cueillies en grand nombre au printemps pour être vendues, et des plantes étaient déracinées pour décorer les jardins. L’anémone des prés (A. pratensis), qui pousse également en Finlande, est arrivée récemment. La quatrième espèce finlandaise d’anémone, l’anémone pulsatille a probablement été introduite par l’homme il y a très longtemps. Elle a aujourd’hui disparu. Son dernier habitat connu était Kasvilannummi, près de Salo dans le sud de la Finlande, où on pouvait encore l’observer dans les années 1930. Des rumeurs rapportent parfois sa réapparition en Finlande, mais les habitats sûrs actuellement les plus proches sont le territoire suédois de la côte occidentale du golfe de Finlande, ainsi que sur l’île de Gotland. Une espèce à grandes feuilles est encore cultivée dans les jardins ornementaux. C’est une espèce peu exigeante quant à la qualité du sol qui n’a pas besoin de soins particuliers, contrairement à la variété sauvage pour laquelle il est très difficile de créer les bonnes conditions de culture. Au printemps, l’anémone pulsatille fait germer ses bourgeons velus immédiatement après la fonte des neiges. En quelques jours, ses grandes fleurs bleu-violet s’épanouissent. Après la floraison, l’anémone se couvre de longs fruits duveteux et décoratifs. Les akènes se disséminent avec le vent jusqu’à des habitats adaptés, notamment les pentes de collines exposées au sud et les crêtes recouvertes de gravier.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page