© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Anis vert

Pimpinella anisum

  • Synonymes : Pimpinelle anisée, pimprenelle d’Égypte
  • Famille : Famille de la carotte – Apiaceae (Umbelliferae)
  • Type de croissance : Herbacée annuelle.
  • Hauteur : 10–30 cm. Tige velue, creuse, nœuds présentant des ramifications. Parfumée.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), blanche, inférieure à 5 mm de diamètre (fleurons externes souvent légèrement symétriques en miroir et plus gros que les autres), cinq pétales dentelés à extrémité incurvée. Sépales ténus. Cinq étamines. Pistil constitué de deux carpelles soudés, deux styles. Inflorescence : ombelle composée de 7–15 ombellules. Ombelles principales sans bractées, ombellules enserrées dans des bractées filiformes ou absentes.
  • Feuilles : Alternes, munies de pétioles, base de type cosse. Limbe des feuilles basales réniforme, dentelé et légèrement lobé. Limbe des feuilles caulinaires bipenné ou tripenné, folioles lobées.
  • Fruit : Schizocarpe ovoïde en deux parties, latéralement aplati, 3–5 mm de long, à poils drus collants, clairement dentelé.
  • Habitat : Plante condimentaire, parfois naturalisée autour des habitations, décharges, friches.
  • Période de floraison : Juin–août.

L’anis est une plante condimentaire et médicinale connue depuis très longtemps. Elle était déjà utilisée il y a 4000 ans en Égypte ancienne, en Grèce et à Rome. L’anis ne pousse pas à l’état sauvage. Il est probablement originaire du Moyen-Orient, mais c’est une espèce indigène en Méditerranée depuis des temps immémoriaux. Il est actuellement encore beaucoup cultivé dans les pays méditerranéens, ainsi qu’en Bulgarie, dans le sud de la Russie, en Inde, au Mexique et dans certains pays d’Amérique du Sud. L’anis est aussi cultivé en Finlande, mais les souches actuelles importées de l’étranger, dont les graines sont tirées, ne produisent pas de fruits sous nos climats. Toutefois, la plante apparaît parfois en tant qu’exotique dans les environs des habitations.

L’huile que produit le schizocarpe de l’anis, au goût agréable, peut être utilisée comme remède médicinal ou comme condiment. C’est surtout dans les boissons alcoolisées, telles que l’anisette, l’ouzo, le pastis et le raki, qu’elle est employée. Si la pimpinella citée dans des textes anciens comme condiment pour le vin et la liqueur est peut-être parfois de l’anis, il s’agit probablement plus souvent de la pimprenelle (Sanguisorba minor). L’anis est également ajouté à de nombreux médicaments pour en masquer le goût désagréable. Bien dosée, l’huile d’anis peut être également utilisée comme remède, pour détendre les crampes nerveuses et contre les flatulences. Mais le remède peut se transformer en poison : à fortes doses, l’huile d’anis est toxique, surtout si elle n’a pas été stockée dans un récipient hermétique.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page