© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Balsamine à petites fleurs

Impatiens parviflora

  • Famille : Famille de la balsamine – Balsaminaceae
  • Hauteur : 20–50 cm
  • Fleur : Irrégulière (zygomorphe), 10–15 mm de long. Corolle composée de cinq pétales jaune clair, les deux inférieurs étant partiellement soudés en lèvre, la partie supérieure ayant la forme d’un casque. Calice en cinq parties, mais deux sépales presque totalement réduits, deux latéraux petits et verts, le plus bas étant modifié en éperon en forme de poche effilée à extrémité pointue. Pistil composé de cinq carpelles soudés. Cinq étamines, soudées, enserrant le pistil.
  • Feuilles : Alternes, munies d’un pétiole, glabres, principalement situées sur la partie supérieure de la tige. Limbe elliptique à ovoïde, fin, densément denté (20–30 dents par moitié de limbe), dents terminées par une courte soie.
  • Fruit : Capsule érigée, pentaloculaire, de type cosse, éclatant à maturité pour expulser les graines.
  • Habitat : Parcs, champs, bords de routes, friches.
  • Période de floraison : Juillet–septembre.

La balsamine à petites fleurs est une plante annuelle toxique qui, en Finlande, est une exotique établie. Elle a pour origine l’Asie centrale. Elle a été apportée au 19e siècle en Europe pour être installée dans les jardins botaniques européens, à partir desquels elle s’est naturalisée. Elle s’est probablement répandue à Helsinki à partir de Saint-Pétersbourg dans les années 1850. La balsamine à petites fleurs forme généralement des étendues où c’est la seule plante présente, car les autres plantes ne tolèrent pas l’ombre de son feuillage dense.

La balsamine à petites fleurs diffère de sa proche parente, la balsamine des bois (I. noli-tangere), par son inflorescence dressée et non penchée. En outre, son plus gros sépale possède un éperon à pointe droite, tandis que celui de la balsamine des bois est courbé.

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page