© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Barbe de bouc

Aruncus dioicus

  • Synonyme : Reine des bois, spirée barbe de bouc
  • Famille : Famille du rosier – Rosaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Verticale, rhizomateuse.
  • Hauteur : 0,8–1,5 m. Nombreuses tiges. Tige non ramifiée.
  • Fleur : Dioïque (fleurs mâle et femelle présentes sur des spécimens différents). Corolle régulière (actinomorphe), blanc jaunâtre, env. 5 mm de diamètre ; cinq pétales. Calice pentalobé. Nombreuses étamines. Gynécée distinct, plusieurs pistils. Inflorescence : racème composé conique.
  • Feuilles : Alternes, munies d’un pétiole. Limbe biterné ou triterné. Folioles ovoïdes, très effilées, munies de bords doublement dentelés, presque glabres. Petites folioles intermédiaires entre les folioles.
  • Fruit : Capsule glabre, 3 mm de long, pendante.
  • Habitat : Bois urbains, bords de routes, friches. Plante ornementale, parfois naturalisée.
  • Période de floraison : Juillet.

La barbe de bouc est une vivace couramment cultivée en Finlande et c’est l’espèce la plus connue du genre. C’est l’un des éléments les plus décoratifs des plates-bandes de vivaces : ses feuilles sont grandes et elle possède de nombreuses fleurs. En automne, elle arbore une couleur jaune automnale très étonnante.

La barbe de bouc s’adapte très bien, et certaines de ses formes géographiques sont considérées comme des espèces en tant que tel. Les spécimens mâles et femelles de cette plante dioïque présentent un aspect clairement différent. Les fleurs blanches et clairsemées de la plante mâle sont souvent considérées comme plus belles, tandis que celles de la femelle sont plus compactes et de couleur jaune verdâtre. La plante mâle est décorative même après la floraison car ses fleurs ne deviennent pas marron et elles restent belles. S’il n’y a des spécimens que d’un seul sexe dans la zone de croissance, aucune graine ne se forme. Toutefois la barbe de bouc peut se multiplier de manière organique. Si les deux sexes sont présents, les germes de graines apparaissent un peu partout. La barbe de bouc n’a pas besoin de beaucoup d’aide une fois en place. Elle pousse même mieux lorsqu’elle n’est pas dérangée. Elle s’est multipliée presque partout dans l’hémisphère nord, ce qui explique pourquoi elle pousse en Finlande sans soin particulier. Les grandes plantes peuvent survivre bien après la disparition du jardin où elles se trouvaient. Ce sont les sols humides riches en terreaux, de préférence à la mi-ombre, qui constituent leur habitat préféré. La plante peut supporter la lumière du soleil tant que le sol reste humide.

La forme des fleurs de la barbe de bouc fait ressembler cette espèce aux plantes du genre Astilbe, mais celles-ci appartiennent à une famille totalement différente, Saxifrage. L’espèce de la famille de la rose à qui elle ressemble le plus est probablement la reine-des-prés.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page