© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Bardanette faux myosotis

Lappula squarrosa

  • Synonyme : Bardanette hérissée, bardanette raboteuse
  • Famille : Famille de la bourrache – Boraginaceae
  • Type de croissance : Herbacée annuelle.
  • Hauteur : 20–60 cm. Tige érigée, ramifiée près du sommet. Poils denses, grisâtres.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), 2–4 mm de large, bleu pâle, soudée, en forme d’entonnoir, pentalobée. L’entrée de la corolle présente cinq légères protubérances. Calice soudé, pentalobé presque à la base. Lobes du calice s’écartant lors de la fructification, 4–6 mm de long. Cinq étamines. Gynécée fusionné, style unique. Inflorescence : cyme scorpioïde. Toutes les fleurs sont enserrées par des bractées.
  • Feuilles : Alternes, sans pétiole. Limbe lancéolé à elliptique.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Méricarpes 4–6 mm de long (inermes), bordés de deux à trois rangées d’épines acérées à base large. Pédoncule du fruit plus court que le calice, érigé.
  • Habitat : Ruines, anciennes casernes, gares, friches.
  • Période de floraison : Juin–août.

La bardanette faux-myosotis ressemble beaucoup au myosotis. Le meilleur moyen permettant de distinguer les deux espèces consiste à observer les carpelles : ceux du myosotis sont glabres, tandis que ceux de la bardanette faux-myosotis sont bordés d’une à trois rangées de poils crochus. Si le myosotis attire les fourmis avec du nectar pour qu’elles disséminent ses graines, les carpelles de la bardanette faux-myosotis se fixent à la fourrure des animaux dans leur environnement naturel.

La bardanette faux-myosotis s’est introduite en Finlande à partir de son habitat d’origine en Eurasie par l’intermédiaire des animaux domestiques, des personnes et du blé. Les habitats caractéristiques sont les différents lieux secs et sablonneux proches des activités humaines. L’espèce s’est établie en Finlande près des anciennes casernes et des remparts. La bardanette faux-myosotis pousse sporadiquement en Finlande. C’est avec le blé provenant de l’étranger qu’elle s’est introduite dans nos ports, sur nos voies ferrées et dans nos moulins, et dans de nombreuses zones de stationnement de garnisons avec les provisions des soldats et l’avoine destinée aux chevaux. C’est l’Est qui constitue la principale voie de pénétration en temps de guerre ou de paix. La bardanette faux-myosotis est arrivée en Finlande il y a déjà longtemps, principalement pendant la période où la Finlande était sous influence russe.

La meilleure méthode pour distinguer la bardanette réfléchie (L. deflexa), native de la Finlande, et la bardanette faux-myosotis, consiste à observer leurs fruits : sur cette dernière, ils s’affaissent davantage que le calice sur le pédoncule de la fleur, tandis que le pédoncule de la fleur de la première est dressé et plus court que le calice. La bardanette faux-myosotis, qui émet une légère odeur désagréable, est également l’un des rares membres odorants de la famille de la bourrache. La zone de découverte de la plante peut également fournir un indice : la bardanette réfléchie préfère les rocailles naturelles et les chutes d’eau, tandis que la bardanette faux-myosotis pousse presque exclusivement dans des zones où l’homme est présent.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page