© Jorma Karjalainen

© Copyright: Images: Jouko Lehmuskallio, Jorma Karjalainen. All rights reserved.

Bruyère des marais

Erica tetralix

  • Synonyme : Bruyère à quatre angles, bruyère quaternée
  • Famille : Famille de la bruyère – Ericaceae
  • Type de croissance : Buisson nain persistant.
  • Hauteur : 10–20 cm. Tige montante–dressée, ligneuse, jeunes branches poilues.
  • Fleur : Corolle urcéolée (en forme de cruche), rose, 5–9 mm de long, soudée, étroitement quadrilobée. Quatre sépales, recouverts de poils glanduleux. Huit étamines. Carpelle unique. Inflorescence : ombelle à fleurs clairsemées ; fleurs penchées, parfumées.
  • Feuilles : En verticilles de quatre feuilles, sessiles, parallèles à la tige sous l’inflorescence, sinon étalées, survit pendant l’hiver. Limbe filiforme, à poils glanduleux, vert grisâtre, bord entier, recourbé.
  • Fruit : Capsule poilue protégée par la corolle.
  • Habitat : Marais, bords de mares boueux.
  • Période de floraison : Août.

La bruyère des marais est une plante extrêmement menacée qui est protégée sur tout le territoire finlandais.

Si la bruyère callune (Calluna vulgaris) est un buisson nain persistant des landes très connu, son proche parent, la bruyère des marais, qui a donné son nom à toute la famille des bruyères (Ericaceae), l’est beaucoup moins. Sa famille comprend plus de 500 espèces : la plupart poussent dans la colonie du Cap en Afrique du Sud, d’autres dans les montagnes tropicales africaines et sur le pourtour méditerranéen, et quelques-unes poussent plus au nord en Europe. La bruyère des marais est très rare en Finlande : la seule station connue pousse à Kuhmo, à près de 700 km de la station la plus proche. L’espèce semble pousser sur ce petit marais côtier depuis l’époque de relative chaleur qui a suivi la dernière période glaciaire. Il est probable qu’elle poussait autrefois dans le Häme, et quelques observations incertaines de stations à brève durée de vie ont également été signalées sur les îles Åland et sur la côte orientale de la Finlande. L’espèce constitue probablement un vestige d’une époque où le climat était plus favorable : la bruyère des marais aime l’humidité et les hivers doux, ce qui caractérise le climat marin. Son habitat principal se situe en Europe de l’ouest où c’est une espèce de marais courante, bien que la fertilisation l’affecte dans de nombreux lieux. La principale menace de la seule station de Finlande est le changement climatique. La zone était déjà protégée dans les années 70, mais un travail de protection active est encore nécessaire pour protéger la station et assurer la survie de l’espèce.

La bruyère callune diffère de la bruyère des marais par sa corolle qui forme nettement un tonneau, par son calice plus court et plus vert, ainsi que par la manière dont son fruit en capsule s’ouvre. Les feuilles de la bruyère des marais sont filiformes et linéaires, tandis que celles de la bruyère callune sont plutôt en écailles. Les poils glanduleux et visqueux des feuilles ont incité l’inventeur de la théorie de l’évolution, Charles Darwin, à envisager que la bruyère des marais pouvait être une plante carnivore. Il est plus probable que la plante les utilise pour se défendre des prédateurs.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page