© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Campanule cervicaire

Campanula cervicaria

  • Famille : Famille de la campanule – Campanulaceae
  • Type de croissance : Généralement herbacée bisannuelle. Racine courte, épaisse, droite.
  • Hauteur : 30–100 cm. Tige à bord anguleux, à poils rugueux.
  • Fleur : Corolle campanulée (en forme de cloche), pentalobée, soudée, 12–20 mm de long, bleu clair ou parfois blanche. Calice soudé, pentalobé, lobes émoussés. Cinq étamines. Gynécée constitué de trois carpelles soudés, plus longs que la corolle. Fleurs disposées en grappes denses formant un racème, terminant la tige ou dans les aisselles supérieures.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles basales munies d’un pétiole, lancéolées–étroitement spatulées, flétrissant généralement à la floraison. Pétiole muni de larges ailes. Feuilles de la tige sessiles, linéaires–étroitement lancéolées. Limbe irrégulièrement muni de dents arrondies (crénelé), doté de poils raides.
  • Fruit : Capsule conique et arrondie, très étroite, à nervures marquées, poilue, penchée, s’ouvrant à sa base.
  • Habitat : Lisières de forêts, prairies de coteaux, prairies sèches et rivages.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La campanule cervicaire est une espèce menacée en Finlande.

Cette grande plante est l’une de nos plus belles campanules. Elle est généralement facile à reconnaître grâce à son inflorescence, constituée d’une dense ombelle bleue. Le même type d’inflorescence se retrouve également chez la proche campanule agglomérée (C. glomerata), mais les espèces se distinguent au moins par la forme des rosettes basales et des lobes du calice.

La campanule cervicaire est une plante à la durée de vie limitée puisqu’elle ne vit généralement pas plus de deux ans. Sa préservation dépend de la production de grandes quantités de graines : une seule plante peut produire 20 à 30 000 graines. Les fleurs sont pollinisées par les abeilles et les syrphes. L’autopollinisation est également possible, mais dans ce cas le nombre de graines produites est nettement plus réduit. L’espèce pousse dans des emplacements clairs et ouverts. Les habitats originaux de la campanule cervicaire sont les forêts protégées, les haies et les prairies humides d’Europe centrale. L’espèce est peut-être arrivée il y a longtemps en Finlande. Elle pousse généralement dans des lieux que les hommes ont nettoyés. Comme de nombreuses anciennes espèces de culture de brûlis, la campanule cervicaire décline fortement parallèlement à la disparition de ses habitats traditionnels.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page