© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Chardon aux ânes

Onopordum acanthium

  • Synonyme : chardon à feuilles d’acanthe, chardon d’Écosse, herbe aux ânes, onopordon fausse-acanthe
  • Famille : Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae)
  • Type de croissance : Herbacée bisannuelle.
  • Hauteur : 50–200 cm. Tige recouverte de grosses épines, à larges ailes, rugueuse, densément recouverte de poils blancs partout.
  • Fleur : Capitules de 4–7 cm de large, de type fleur simple, entourés de bractées involucrées. Capitule sans fleurons périphériques, fleurons centraux violet clair–rouge, tubulés. Cinq étamines. Gynécée constitué de deux carpelles soudés. Involucre presque sphérique, bractées involucrées étroitement ovoïdes, dures, à extrémité pointue, velues. Capitules solitaires ou réunis en petits groupes ramifiés en couronne.
  • Feuilles : Alternes, sessiles, décurrentes. Limbe ovoïde–très elliptique, lobes fortement dentelés, recouverts d’épines, duveteux.
  • Fruit : Cypsèle gris-marron, à points noirs, 4–5 mm de long, à l’extrémité dotée de poils non ramifiés, rougeâtres, 7–9 mm de long.
  • Habitat : Cours, talus, bords de routes, friches, décharges, ports et dépôts de sol de ballast. Également plante ornementale.
  • Période de floraison : Juillet–septembre.

Le chardon aux ânes épineux est l’une des plantes herbacées les plus grosses et les plus épineuses présentes dans les pays nordiques. Sa grande taille, sa tige et ses feuilles densément recouvertes de poils blancs, ainsi que ses capitules magenta en font également l’un des chardons les plus beaux. Malgré sa taille, c’est une bisannuelle : une rosette de feuilles émerge en automne et une vigoureuse racine pivot se développe pour servir de réserve nutritive. La deuxième année, la tige fleurie pousse. L’espèce s’est propagée en Europe avec l’agriculture. Elle est présente dans les zones habitées, notamment dans les lieux ensoleillés où le sol est riche. Elle privilégie les étés secs qui caractérisent la zone méditerranéenne et c’est une exotique envahissante dans les climats tempérés. Le climat froid de la Finlande a pour l’instant permis d’empêcher le chardon aux ânes de s’établir dans notre flore. L’espèce s’est toutefois solidement installée en Suède. En tant qu’espèce exotique cultivée comme plante ornementale, on la trouve toutefois un peu partout dans la moitié sud de la Finlande, dans les zones habitées, autour des bâtiments, au bord des routes et sur les rivages côtiers.

Le chardon aux ânes est également l’emblème de l’Écosse. Selon la légende, des troupes normandes arrivant de Scandinavie attaquèrent une nuit les Écossais lorsqu’un soldat malchanceux marcha sur la rosette de feuilles d’un chardon aux ânes. Parce que son cri permit d’alerter les défenseurs à temps, les Écossais choisirent cette plante comme emblème national. Il y a peut-être un fond de vérité derrière cette histoire, mais c’est également du folklore : le chardon aux ânes n’était pas encore arrivé en Écosse au Moyen Âge, mais grâce à ses épines il fut plus tard choisi comme héros de cette histoire.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page