© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Chardon fausse-acanthe

Carduus acanthoides

  • Synonyme : Chardon épineux
  • Famille : Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae)
  • Type de croissance : Herbacée bisannuelle.
  • Hauteur : 30–120 cm. Tige ramifiée, ailée, épineuse, duveteuse. Épines pouvant atteindre 5 mm de long, épaisses, jaunâtres.
  • Fleur : Capitules de 2,5–3,5 cm de large, de type fleur simple, entourés de bractées involucrées. Capitule sans fleurons périphériques, fleurons centraux violet rougeâtre clair–magenta (parfois blancs), tubulés. Cinq étamines. Gynécée constitué de deux carpelles soudés. Involucre hémisphérique, bractées involucrées organisées en plusieurs rangées, linéairement lancéolées, une épine à leur extrémité. 2–3 capitules organisés en grappe dense ou parfois solitaire. Pédicelles généralement très courts, ailés et épineux, capitules dressés.
  • Feuilles : Alternes. Limbe à lobe penné, rigide, épineux, face inférieure velue le long des nervures vertes, devenant glabre vers le haut.
  • Fruit : Cypsèle aplatie, légèrement recourbée, glabre, munie de glandes, brillante, vert olive, 3–4 mm de long couronnée d’une aigrette de poils plumeux, ramifiés, 11–13 mm de long.
  • Habitat : Décharges, alentours de moulins, bords de voies ferrées, bords de routes, dépôts de sol de ballast.
  • Période de floraison : Juillet–septembre.

Le succès de la grande famille de plantes à fleurs en capitule est lié à sa diversité. Les plantes de type chardon constituent une de ces nombreuses évolutions. Elles se protègent contre ses prédateurs – et aujourd’hui l’homme – avec des épines acérées. Les chardons illustrent bien les différents systèmes de défenses de ces plantes. Parce qu’en Finlande, la pression des herbivores est considérablement moins forte que sur les pentes montagneuses des pays méditerranéens, avec leurs troupeaux de chèvres et de brebis, les chardons sont moins polymorphiques ici. Toutefois, les chardons ont besoin des herbivores – ou des humains – car ils ont besoin d’habitats ouverts et ne survivent pas longtemps dans des lieux envahis par la végétation ou recouverts d’herbe.

Le chardon fausse-acanthe est l’un des chardons les plus épineux de Finlande : ses épines sont présentes sur les bords des ailes et au milieu des poils laineux blancs des pédicelles. Elles sont toutes robustes, droites et acérées, pouvant parfois atteindre un centimètre de long. L’espèce n’est pas établie en Finlande, mais elle pousse occasionnellement sur les dépôts de sol de ballast autour des ports, ainsi qu’à proximité des moulins et des voies ferrées. La plupart des spécimens se trouvent en Finlande méridionale, mais on peut également les observer dans les villes portuaires situées le long du golfe de Finlande, et ce jusqu’à Oulu au nord. Le chardon fausse-acanthe est déjà établi dans des lieux sablonneux du sud de la Suède et au Danemark, bien qu’il y soit rare.

Les épines du chardon fausse-acanthe constituent probablement son meilleur critère d’identification : il est possible de prendre à la main les feuilles du plus courant chardon crépu (C. crispus) sans porter de gants. Les espèces se distinguent par leur couleur : le chardon fausse-acanthe est plus nettement vert que le chardon crépu, dont le revers des feuilles est densément recouvert de poils clairs.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page