Chenopodium suecicum Chenopodium suecicum Chenopodium suecicum

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Chénopode blanc

Chenopodium album

  • Famille : Amaranthaceae
  • Hauteur : Généralement 10–100 cm. Tige érigée, dure, ramifiée, souvent striée de rouge.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), environ 2 mm de large. Périanthe constitué de cinq segments verts, granuleux (recouvert de poils glanduleux). Fleurs presque non pédonculées, généralement petites, organisées en grappes denses. Cinq étamines. Carpelles fusionnés à la base, gynécée à deux styles.
  • Feuilles : Alternes, gris-vert, en forme de diamant ou triangulaires, recouverte de poils glanduleux (« granuleux »). Bords de limbe partiellement dentés, dents carrées. Feuilles supérieures munies de bords entiers.
  • Fruit : Akène fine et membraneuse.
  • Habitat : Terrains cultivés, parcs, friches, bords de routes.
  • Période de floraison : Juin–septembre.

Il est difficile de distinguer les différentes espèces du genre Chenopodium. Elles comprennent souvent plusieurs variétés dont l’identification nécessite généralement l’utilisation d’un microscope. Un caractère de distinction important est la texture de la surface de la graine. Le genre Chenopodium est facile à confondre avec les arroches (Atriplex spp.). Toutefois, ces dernières présentent des fleurs unisexuées et des bractées caractéristiques enserrant les fruits.

Le chénopode blanc est une mauvaise herbe annuelle nuisible. Sa tige est souvent striée de vert et les aisselles de ses feuilles sont rouges. Les poils glanduleux de la tige et de l’inflorescence donnent à la plante un aspect granuleux. Cette espèce est facile à confondre avec le chénopode de Suède (C. suecicum). Toutefois, les feuilles de cette dernière espèce ne possèdent pas d’aisselles rouges et les limbes possèdent généralement des dents assez grandes à la base.

La littérature indique qu’il est possible d’utiliser les graines et les feuilles du chénopode blanc pour l’alimentation et le fourrage. En tant que mauvaise herbe, il réussit particulièrement bien sur les sols riches en azote, cette substance améliorant sa résistance à la sécheresse.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page