© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Ciguë tachetée

Conium maculatum

  • Famille : Famille de la carotte – Apiaceae (Umbelliferae)
  • Hauteur : 50–150 cm
  • Fleur : Régulière (actinomorphe). Cinq pétales libres blancs avec pointe incurvée. Sépales absents. Cinq étamines. Pistil formé par deux carpelles soudés. Inflorescence : Ombelles composées. Bractées présentes dans l’ombelle principale. Ombelles secondaires munies de trois à six bractées enveloppantes réunies à leur base.
  • Feuilles : Alternes. Pédoncule cannelé, ailes membraneuses. Limbe triangulaire, bipenné ou tripenné, folioles triangulaires à lancéolées, incisées à dentelées. Base de la feuille gainante.
  • Fruit : Schizocarpe en deux parties séparées par deux arêtes, presque globulaire, aplati latéralement, de 2,5–3,5 mm de long, arêtes ondulées.
  • Habitat : Villages, bords de rue, moulins, dépotoirs, champs, ports.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La ciguë tachetée est une plante fétide et extrêmement toxique. La partie inférieure de sa tige présente des taches rouges, et la longueur des limbes des feuilles peut atteindre 50 cm. En Finlande, cette espèce est associée aux zones anciennement habitées. La plante préfère les sites chauds et riches en azote. Ces lieux correspondent principalement aux lisières des champs et aux zones situées autour des étables. Plus récemment, les graines de ciguë sont arrivées dans les ports en même temps que le sol de ballast et avec les produits importés.

La ciguë est connue pour le poison que le philosophe grec Socrate fut obligé de boire.

Autres espèces de la même famille

Follow us!


Ilmaistapahtumamme villiyrteistä keskustakirjasto Oodissa - varaa paikkasi Helmetin sivuilta
Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page