Silene dioica x latifolia Silene armeria Silene armeria

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Compagnon rouge

Silene dioica

  • Synonyme : Silène dioïque
  • Famille : Famille de l’œillet – Caryophyllaceae
  • Hauteur : 20–60 cm
  • Fleur : Régulière, munie de cinq pétales rose réunis à la base et profondément dentés. Calice généralement pentalobé présentant des poils doux et glanduleux. Les fleurs mâles et femelles se trouvent sur des spécimens différents (espèce dioïque). Le calice des fleurs femelles présente environ 20 nervures et est enflé à la base. Celui des fleurs mâles est élancé et comporte une dizaine de nervures. Les carpelles sont soudés et le gynécée présente cinq styles. Il y a dix étamines.
  • Feuilles : Opposées. Les feuilles basales sont munies de pétiole, au contraire des feuilles caulinaires. Le limbe est ovoïde à elliptique ou oboval, duveteux et pointu.
  • Fruit : Capsule arrondie brun-doré, qui se divise en dix segments à maturité.
  • Habitat : Fourrés d’aulnes sur plages et le long des cours d’eau, prés, bords de chemins, friches.
  • Période de floraison : (Mai-)Juin-août.

Comme le nom vulgaire le suggère, le compagnon rouge est une espèce dioïque, ce qui signifie que les fleurs mâles et femelles sont présentes sur des plantes différentes. Avant de développer une tige fleurie, il conserve, pendant quelques années, une pousse végétative constituée de feuilles en rosette à long pétiole et en forme de langue.

À l’origine, cette espèce était présente sur les bourbiers d’aulnes en bord de mer et dans les habitats similaires. Toutefois, elle s’est répandue sur de grandes zones en Finlande pour être aujourd’hui présente jusque dans la région alpine inférieure des fjelds de Laponie. L’activité humaine joue un rôle important dans la dispersion du compagnon rouge. Il s’est déplacé loin de sa zone de répartition d’origine notamment avec le blé de semence.

Le compagnon rouge est une espèce très polymorphe, et il peut s’hybrider avec le compagnon blanc (Silene latifolia). Ainsi, des spécimens glabres à fleurs blanches ont été trouvés dans la nature.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page