© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Consoude de Russie

Symphytum × uplandicum

  • Synonyme : Consoude voyageuse
  • Famille : Famille de la bourrache – Boraginaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Racine charnue.
  • Hauteur : 50–200 cm. Tige grossièrement poilue.
  • Fleur : Corolle campanulée (en forme d’entonnoir ou de trompette), partie supérieure légèrement bourgeonnante, 12–18 mm de long, rouge, bleue ou violette, parfois presque blanche, soudée, pentalobée. Lobes de la corolle souvent légèrement enroulés. L’entrée de la corolle comporte cinq grandes écailles triangulaires en forme de lèvres. Calice soudé, pentalobé, 5–7 mm de long, plus court que le tube de la corolle, poilu. Lobes de la corolle généralement pointus, parfois à extrémité arrondie. Cinq étamines. Gynécée fusionné, style unique. Cymes naissant dans les aisselles, sans ramification ou scorpioïde.
  • Feuilles : Alternes, avec pétiole, décurrentes étroites et courtes. Limbe ovoïde à elliptique à base arrondie ou cordiforme et bords entiers.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Méricarpes obliques, plissés, granuleux, de mats à légèrement vernissés.
  • Habitat : Régions inhabitées, jardins, berges et côtes. Cultivée et sauvage.
  • Période de floraison : Juin–août.

Les différentes espèces de consoude sont parmi les plantes de la famille de la bourrache les plus courantes en Finlande. Dans des conditions favorables, elles atteignent jusqu’à 2 mètres de hauteur et les feuilles basales duveteuses peuvent atteindre une longueur de 50 cm. La consoude officinale (S. officinale) est cultivée depuis longtemps pour ses propriétés médicinales, tandis que la consoude hérissée (S. asperum) a surtout été utilisée comme plante ornementale. Il existe de nombreuses variétés de consoude de Russie, terme qui sert à désigner les hybrides naturels de consoude officinale et de consoude hérissée. De nouveaux hybrides apparaissent dans les habitats courants des espèces parentes, mais la consoude de Russie est beaucoup plus répandue que la consoude hérissée, qui s’est rarement naturalisée et qui pousse dans les mêmes lieux que la consoude officinale. L’espèce s’est probablement propagée jusqu’à sa zone de répartition actuelle il y a longtemps, lorsqu’elle était cultivée en Finlande pour nourrir le bétail et les poulets. Les consoudes à grandes feuilles et à racine robuste résistent sur leurs zones de répartition depuis des décennies. La consoude de Russie s’est installée parmi les plantes sauvages dans de nombreux sites de Finlande. Aujourd’hui, elle est cultivée principalement en tant que plante ornementale, même si les jolies petites fleurs se remarquent peu dans la masse des grandes feuilles. Les fleurs de la consoude sont appréciées principalement par les abeilles. Une méthode certaine pour faire venir les abeilles dans un jardin consiste d’ailleurs à y planter des consoudes.

Il peut être très difficile de distinguer les différentes espèces de consoude car toutes celles qui poussent en Finlande partagent les mêmes habitats. Généralement, le meilleur marqueur reste la longueur et la forme des lobes du calice. Toutefois, la forme et la couleur de la corolle, la décurrence des feuilles et la surface des carpelles peuvent également fournir une aide.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page