Papaver argemone

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Coquelicot douteux

Papaver dubium

  • Famille : Famille du coquelicot – Papaveraceae
  • Hauteur : 30–60 cm
  • Fleur : Régulière, 3–7 cm de diamètre. Quatre pétales, rouge avec une base foncée. Les deux sépales tombent lorsque la fleur s’ouvre. Gynécée constitué de plusieurs carpelles soudés. Le stigmate est en forme d’étoile, généralement avec 6–9 branches. Nombreuses étamines.
  • Feuilles : Alternes, munies de pétiole et poilues. Limbe à lobes pennés. Feuilles inférieures munies de grands lobes émoussés.
  • Fruit : Capsule en forme de club de golf, glabre et lisse, souvent 2–3 fois plus longue que large.
  • Habitat : Champs de céréales, ports, parfois dépotoirs et bords de routes. Également naturalisée à partir des jardins.
  • Période de floraison : Juin–juillet.

Le coquelicot douteux est une annuelle en voie d’extinction associée aux plantes cultivées, notamment le seigle. C’est à l’origine une espèce de climat semi-océanique. Elle s’est répandue dans le sud-ouest de la Finlande avec le blé de semence provenant du sud. Comme de nombreuses autres mauvaises herbes, le coquelicot douteux est en déclin suite à un changement des pratiques agricoles. Autrefois, le nettoyage du blé de semence était imparfait et donc les graines des mauvaises herbes étaient semées en même temps que le blé. De nombreuses espèces de mauvaise herbe, peu douées pour la compétition, ont disparu des champs en raison de la technologie moderne, des herbicides efficaces et des contrôles que subit le blé de semence.

Le coquelicot douteux et son proche parent le coquelicot commun, également appelé pavot rouge (P. rhoeas), poussent dans les même habitats, mais les variétés se distinguent par la forme de leurs capsules. Celle du coquelicot commun est presque sphérique.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page