© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Coronille bigarrée

Securigera varia

  • Synonyme latin : Coronilla varia
  • Synonyme : Coronille variable
  • Famille : Famille du pois – Fabaceae (Leguminosae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace.
  • Hauteur : 40-120 cm. Tige souple–montante, à ramifications dressées, glabre.
  • Fleur : Corolle irrégulière (zygomorphe), rougeâtre, 10-15 mm de long. Cinq pétales ; le pétale dressé a la forme d’un étendard, les deux latéraux des ailes, et les deux inférieurs sont réunis pour former une carène. Forme générale de la corolle rappelant le papillon. Rose, à nervures foncées, ailes et carène blanches, extrémité de la carène mauve foncé. Calice à cinq lobes. Dix étamines. Carpelle unique. Inflorescence : ombelle axillaire sphérique de 5-20 fleurs à long pédoncule.
  • Feuilles : Alternes, long pétiole, stipulées. Limbe penné, 5-10 paires, à foliole terminale. Folioles elliptiques, à bords entiers.
  • Fruit : Gousse de 3–5 cm long, étalée, quadrangulaire, indéhiscente, se détachant aux nœuds, sans resserrement entre les graines.
  • Habitat : Prairies ensoleillées ou pas, bords de routes, décharges, jardins.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La coronille bigarrée figure dans la flore finlandaise depuis peu. Elle était répertoriée comme une exotique juste après la frontière en Carélie, mais depuis elle s’est également établie dans le sud de la Finlande. L’aire de répartition naturelle de l’espèce recouvre l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Asie. Aux États-Unis et au Canada, elle est communément utilisée pour contrer l’érosion, améliorer la terre et en tant qu’ornementale, grâce à sa capacité à s’enraciner profondément et à sa rapidité à se disséminer, ainsi qu’à son aptitude à fixer l’azote à partir de l’air. Ce sont malheureusement ces mêmes qualités qui en font une concurrente acharnée pour les plantes natives. Elle est devenue une nuisance dans de nombreux lieux et des tentatives de l’éradiquer ont eu lieu par arrachage des racines, brûlage et application de produits phytosanitaires. En Finlande, c’est pour l’instant une curiosité assez rare présente dans les environnements sablonneux et de moraines ouverts et ensoleillés. La coronille bigarrée peut être parfois observée dans les jardins, où elle pousse dans un sol même en faible quantité en position ensoleillé. Elle récompense celui qui s’en occupe en se couvrant de fleurs violet rougeâtre persistantes.

La pollinisation de la coronille bigarrée est unique : les anthères des étamines s’ouvrent tôt et le pollen s’entasse à l’extrémité de la carène, d’où il ne peut plus partir en arrière à cause de filaments à duvet épais. Lorsqu’un gros insecte atterrit sur la carène et les ailes, les anthères s’inclinent vers le bas, mais le tube de l’androcée résiste au mouvement et pousse la bouche du pollen vers le haut contre le dos de l’insecte, exactement comme du dentifrice d’un tube. Lorsqu’un peu plus tard l’insecte visite une autre fleur dont le pistil est étendu en position d’attente, la partie de l’insecte qui présente le pollen entre en contact avec l’extrémité du pistil, le stigmate.

Autres espèces de la même famille

Follow us!


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page