Lychnis coronaria Lychnis coronaria Lychnis coronaria

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Croix de Malte

Lychnis chalcedonica

  • Latin synonyme : Silene chalcedonica
  • Synonyme : Croix de Jérusalem
  • Famille : Famille de l’œillet – Caryophyllaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace.
  • Hauteur : 30–50 cm. Tige non ramifiée, à poils drus.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), rouge vif (parfois rose ou blanc), env. 1,5–2 cm de large ; cinq pétales, bilobés jusqu’au milieu, parfois entiers. Petite coronule (corolle supplémentaire). Calice tubulé, pentalobé, à longs poils, sans calicule ; lobes effilés, bords membraneux. Étamines généralement au nombre de dix. Gynécée syncarpe, cinq styles. Inflorescence : grappe dense, en ombelle–ombellifère composée de 10–40 fleurs.
  • Feuilles : Opposées, sessiles, partie supérieure amplexicaule. Limbe ovoïde–allongé, à base cordiforme, à bord entier, très rugueux.
  • Fruit : Capsule 8–10 mm de long partagée en cinq lobes.
  • Habitat : Parcs, cours, rives. Plante ornementale, naturalisée ou vestige d’anciennes cultures.
  • Période de floraison : Juin–août.

Si le lychnis fleur de coucou n’est pas connu pour ses qualités ornementales, le groupe auquel il appartient comprend l’une des vivaces finlandaises les plus courantes et les plus populaires, la croix de Malte. C’est un occupant traditionnel des plates-bandes qui poussaient autrefois dans les parcs, les presbytères et les jardins de manoirs, et plus tard dans les jardins des maisons de campagne. Son inflorescence rouge vif attire l’œil au milieu du système de couleurs nordique plutôt jaune et violet, notamment lorsque l’espèce est naturalisée. La croix de Malte pousse généralement longtemps là où elle a été plantée et on la trouve souvent naturalisée près des sites des vieilles maisons.

À l’état sauvage, la croix de Malte pousse près de la Finlande dans les prairies inondées et les haies vives de la Russie méridionale. Elle est probablement originaire d’encore plus loin : il semble que les croisés l’ont ramenée avec eux depuis le Moyen-Orient. Dans de nombreuses langues, la plante est également appelée croix de Jérusalem. Vue de dessus, la fleur ressemble réellement à la croix des Templiers, même si elle présente un point supplémentaire. La croix de Malte a commencé sa conquête des jardins d’Europe centrale au 16e siècle, pour atteindre la Suède deux cents ans plus tard, et enfin la Finlande. Les racines de la plante contiennent des saponines – des composés comparables au savon – qui permettent d’obtenir une solution de lavage mousseuse lorsqu’on les dissout dans de l’eau. C’est toutefois son parent proche la saponaire (Saponaria officinalis) qui est plus connue et plus utilisée. Elle pousse également dans des lieux sauvages où elle était autrefois cultivée comme plante ornementale ou utile. Le lychnis fleur de coucou (L. flos-cuculi) qui pousse à l’état sauvage ne ressemble pas directement à ses proches parents plus communs dans les plates-bandes, mais il peut soutenir la comparaison en tant que plante ornementale à floraison abondante.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page