© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Drave de Norvège

Draba norvegica

  • Famille : Famille de la moutarde – Brassicaceae (Cruciferae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Cespiteux.
  • Hauteur : 7–20 cm. Tige munie d’une à trois feuilles ; recouverte de poils dressés, latéraux et en étoile.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), blanche, env. 0,5–1 cm de diamètre ; 4 pétales, entiers, 3–4 mm de long. Quatre sépales. Six étamines dont quatre longues et deux courtes. Gynécée soudé, carpelle unique. Inflorescence : racème.
  • Feuilles : Denses dans la rosette basale et alternes sur la tige, totalement sessiles. Feuilles de la rosette lancéolées, très effilées, munies d’une à trois dents, à bords ciliés, munies de poils dressés, latéraux et en étoile.
  • Fruit : Cosse contenant de nombreuses graines, elliptique–lancéolée, très aplatie et étroite, poilue (rarement glabre), légèrement alterne, 6–8 mm de long. Pétiole de la cosse très dressé.
  • Habitat : Rocailles de zones forestières, canyons, ravins, bords rocheux de rivières. Gravières de toundras de fjelds, crevasses, landes.
  • Période de floraison : Juin–juillet.

La classification de la drave est considérée comme difficile, ce qui ne fait guère de doutes, notamment pour les espèces de lande. La drave de Norvège pousse dans les basses toundras de fjelds du nord de la Finlande et dans les canyons de forêts dans les crevasses, saillies rocheuses, fissures et gravières. Parce que la roche de fond des landes de Finlande est stérile, la drave de Norvège, qui privilégie un sol fertile et calcaire est rare en Finlande. Ses habitats se trouvent principalement autour de la lande d’Enontekiö, des canyons de Kevo, près d’Inari en Laponie et dans les gorges du nord-est de la Laponie, ainsi qu’à Korouoma et à Posio. Son peuplement le plus méridional se trouve dans la lande de l’Ounastunturi.

La plupart des draves présentes en Finlande poussent en Laponie. La drave de Norvège peut être facilement confondue avec D. daurica et la drave cendrée (D. cinerea). Ces trois espèces sont relativement grandes et elles possèdent une rosette basale, très grande, des fleurs blanches et une longue infructescence munie de nombreuses gousses. La tige et les feuilles dentées de la drave de Norvège possèdent des poils droits normaux, des poils latéraux ramifiés et de courts poils en étoile. La gousse présente également des poils épars et elle est rarement totalement glabre. D. daurica possède une tige recouverte presque exclusivement de poils en étoile et ses gousses, généralement glabres, sont plus grandes que celles de la drave de Norvège. La drave cendrée pousse dans le nord-est de la Laponie et elle est densément recouverte de poils en étoile, y compris les gousses.

Parce qu’elle appartient à un groupe de draves dont les espèces sont difficiles à distinguer, la drave alpine (D. alpina) se différencie surtout pendant la floraison, grâce à ses fleurs jaune vif assez grandes. De plus, elle présente les trois types de poils qui caractérisent les draves. Pendant la formation des gousses, on peut facilement la confondre avec la drave de Norvège, mais la drave alpine se distingue par sa tige velue sessile et sa gousse totalement glabre. Pendant ce stade, la drave alpine ressemble aussi beaucoup à la drave laiteuse (D. lactea), bien que la tige de cette dernière espèce soit glabre. Les draves à fleurs blanches, qui possèdent toutes des rosettes basales densément feuillues, sont les plus difficiles à classifier et elles exigent souvent un contrôle visuel approfondi de leurs poils. La drave des neiges (D. nivalis), qui appartient également à ce groupe, possède une tige densément recouverte de poils en étoile de la rosette jusqu’aux sépales, ce qui la fait apparaître grise. Elle est exempte de poil droit non ramifié. Les draves des neiges et la drave laiteuse sont toutes deux rares, et en Finlande, elles ne poussent que sur la toundra de fjeld aux alentours d’Enontekiö.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page