Stachys macrantha Stachys macrantha Stachys macrantha Stachys byzantina Stachys byzantina Stachys byzantina

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Épiaire officinale

Stachys officinalis

  • Synonyme : Betonica officinalis
  • Synonyme : Bétoine
  • Famille : Famille de la menthe – Lamiaceae (Labiatae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace.
  • Hauteur : 30–80 cm. Tige quadrangulaire, duveteuse, entrenœuds nettement plus longs que les feuilles.
  • Fleur : Corolle irrégulière (zygomorphe), rouge magenta, 12–15 mm de long, soudée, bilabiée, à long tube. Lèvre supérieure convexe, lèvre inférieure plus courte et trilobée, lobe central plus gros que les lobes latéraux, spatulé. Calice presque régulier (actinomorphe), pentalobé, muni de dix nervures peu visibles, lobes pointus. Quatre étamines, dont deux longues et deux courtes. Gynécée constitué de deux carpelles soudés. Fleurs regroupées en verticilles formant un épi cylindrique, irrégulier à partir de la base.
  • Feuilles : Opposées et en rosette basale, à long pétiole. Limbe étroitement ovoïde–étiré, à base modérément cordiforme, à extrémité arrondie, bord muni de nombreuses dents arrondies. Petites bractées.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Carpelle marron, légèrement velu, brillant.
  • Habitat : Jardins, parcs, pelouses, lisières de forêts, friches, ports. Ornementale, naturalisée autour des vieux jardins.
  • Période de floraison : Juillet–août.

L’épiaire officinale n’est probablement pas une herbacée native de la Finlande, bien que les stations les plus proches se trouvent immédiatement après la frontière orientale à Ladoga, en Carélie, et même si en Finlande des peuplements existent dans des conditions naturelles. Ces stations semblent toutefois constituer les vestiges d’une période où l’espèce était cultivée comme plante ornementale ou pour ses propriétés médicinales. C’est d’ailleurs une plante médicinale très ancienne : les Égyptiens en fumaient les feuilles pour traiter de nombreux maux, dont les blessures, les problèmes digestifs et les difficultés respiratoires. Outre ses propriétés médicinales, la plante était censée maintenir éloignés les mauvais esprits. En Europe centrale, l’épiaire officinale a conservé sa réputation de plante médicinale jusqu’à nos jours.

Aujourd’hui, ses belles fleurs, sa croissance rapide et ses exigences limitées en font une espèce bien adaptée aux plates-bandes. Les membres les plus connus du genre Stachys’s comprennent l’épiaire de Byzance (S. byzantina) et la grande bétoine (S. macrantha). C’est le feuillage gris argenté qui rend la première espèce attrayante, tandis que la dernière est prisée pour ses superbes fleurs magenta.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page