Epilobium parviflorum Epilobium parviflorum Epilobium parviflorum

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Épilobe à grandes fleurs

Epilobium hirsutum

  • Synonyme : Épilobe hirsute
  • Famille : Famille des épilobes – Onagraceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Stolons souterrains blancs, épais, jusqu’à 20 cm de long.
  • Hauteur : 50–150 cm. Tige généralement ramifiée, arrondie, uniformément munie de poils droits et glanduleux.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), magenta, environ 2–3 cm de diamètre ; quatre pétales, à extrémité dentée. Quatre sépales, densément recouverts de poils glanduleux, extrémité munie de poils dressés épars. Huit étamines. Pistil constitué de deux carpelles soudés, stigmate quadrilobé ; ovaire situé sous les tépales, densément recouvert de poils glanduleux, parfois également muni de poils dressés. Inflorescence : racème feuillu désordonné.
  • Feuilles : Opposées (alternes pendant l’inflorescence), sessiles, semi-amplexicaules. Limbe étroitement elliptique, à dents nombreuses et marquées, densément poilu.
  • Fruit : Longue capsule tubulée, 6–9 cm de long, composée de 4 compartiments.
  • Habitat : Fossés, plages, talus de voies ferrées, friches.
  • Période de floraison : Juillet–août.

L’épilobe à grandes fleurs est, avec l’épilobe en épi, la principale espèce des membres de la famille des épilobes présents en Finlande. Cette belle plante peut atteindre 1,5 m de hauteur grâce à sa tige fortement ramifiée et une couronne qui peut presque disparaître sous de nombreuses jolies fleurs roses et mauves. La flamboyance de l’épilobe à grandes fleurs est accrue par son habitude de former une vaste étendue qui recouvre densément plusieurs mètres carrés. Au moins la moitié des plantes ont atteint leur pleine hauteur en juin, tandis que la période de floraison a souvent lieu vers la fin de l’été, bien après les autres épilobes. Les graines qui germent au printemps font rarement des fleurs le premier été.

L’épilobe à grandes fleurs est une espèce européenne mais c’est une exotique en Finlande. Elle fut découverte pour la première fois dans ce pays en 1886 dans la zone du port de Turku. Elle fut très souvent observée au siècle suivant, notamment dans les années 1960, période à laquelle l’espèce était plus nombreuse et son aire de distribution plus vaste. Il existe encore de nombreuses vallées argileuses inhabitées en Finlande, lieux particulièrement adaptées à cette espèce. Avec l’aide des gens, l’épilobe à grandes fleurs a étendu son habitat, souvent en se propageant vers des centres habités et la campagne. L’espèce est présente dans des lieux influencés par les hommes. Elle ne se déplace pas dans des zones totalement sauvages. Si l’épilobe à grandes feuilles est totalement établi dans ses anciens habitats, ses nouveaux peuplements de colonisation ont souvent une espérance de vie limitée. Sa grande taille et sa structure basale vigoureuse font de l’épilobe à grandes feuilles un concurrent assez robuste qui peut se maintenir une fois qu’il s’est établi.

Une autre espèce d’épilobe remarquable pousse à l’état sauvage en Finlande : l’épilobe à petites fleurs (E. parviflorum), qui est originaire du sud et du sud-ouest de la Finlande. Par rapport à l’épilobe à grandes fleurs, sa tige est plus courte, ses fleurs sont plus petites et les poils qui la recouvrent sont uniquement dressés. L’épilobe à petites fleurs est beaucoup plus rare que l’épilobe à grandes fleurs : il ne pousse couramment que sur les îles Åland et à Lohja sur le continent.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page