© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Ésule ronde

Euphorbia peplus

  • Synonyme : Euphorbe péplus
  • Famille : Famille de l’euphorbe – Euphorbiaceae
  • Type de croissance : Herbacée annuelle.
  • Hauteur : 10-20 cm. Tige souvent ramifiée à partir de la base, glabre. Contient du latex.
  • Fleur : Les petites fleurs mâles et femelles, exemptes de périanthe, sont disposées en groupes au centre d’un involucre en forme de bol (constitué de bractées soudées). L’ensemble fait penser à une fleur unique verte. Nombreuses étamines. Trois carpelles soudés. Bractées ovées, similaires aux feuilles caulinaires. Inflorescence : ombelle composée à trois ramifications, doublement bilatérale. Glandes nectarifères dans cyathes falciformes, de couleur claire, à longues pointes.
  • Feuilles : Alternes, court pétiole. Limbe elliptique à très spatulé, bords des feuilles entiers, vert foncé.
  • Fruit : capsule de 2 mm de long, à trois sections. Méricarpes étroitement ailés.
  • Habitat : Jardins, plates-bandes, potagers, talus de terre, friches, zones de chargement.
  • Période de floraison : Juin–septembre.

La grande famille des euphorbes est très diversifiée : elle comprend des herbes, des buissons épineux, des succulentes et de grands arbres. La plupart des espèces proviennent de pays chauds et beaucoup ressemblent à des cactus. On peut toutefois immédiatement différencier les euphorbes et les cactus en perçant les feuilles ou la tige de la plante avec une aiguille : si du latex blanc est secrété, c’est qu’il s’agit d’une euphorbe. Le latex est un cocktail de poisons très toxique dont certains éléments, notamment l’euphorbine et l’euphorbone, tirent leurs noms de la plante.

Assez petite et délicate, l’ésule ronde ne ressemble pas vraiment à un cactus, mais son latex constitue une bonne raison pour l’éviter. À cause de son goût désagréable et de sa toxicité, les animaux même affamés ne s’en approchent pas, mais cela n’épargne pas la plante de la concurrence des autres plantes. Cette espèce exigeante ne pousse que dans les habitats riches et calcaires, qui en Finlande sont généralement colonisés par de plus grandes plantes. Concrètement, l’ésule ronde ne pousse en Finlande que dans des lieux qui ont été détruits par l’homme, c’est-à-dire les plates-bandes des lotissements et près des plantes qui ont besoin de substances nutritives. Les fans de désherbage peuvent choisir de laisser pousser cette mauvaise herbe rare et relativement inoffensive.

Le biotope de l’ésule ronde peut être également habité par l’euphorbe réveil-matin (E. helioscopia), dont l’inflorescence présente cinq ramifications et dont le limbe est dentelé à l’extrémité.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page