© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Gaillet bâtard

Galium spurium

  • Famille : Famille du gaillet – Rubiaceae
  • Hauteur : Les tiges grimpantes ont une longueur de 20–70 cm.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe). Corolle en forme de roue, d’environ 1 mm de diamètre, constituée de quatre pétales vert-jaunâtre ou blanc-verdâtre, soudés à la base, étroitement triangulaires, à extrémité pointue. Absence de calice. Pistil composé de deux carpelles soudés, deux styles. Quatre étamines, fixées entre les lobes de la corolle.
  • Feuilles : Dans les verticilles autour de la tige, sessiles. Les verticilles sont généralement constitués de six à neuf feuilles linéaires à étroitement elliptiques, cassantes, terminées par une courte soie, et recouvertes de poils crochus.
  • Fruit : Schizocarpe constitué de deux parties presque globulaires recouvertes de soies crochues, ou rarement glabres.
  • Habitat : Champs, jardins, friches.
  • Période de floraison : Juin–septembre.

Le gaillet bâtard est une mauvaise herbe annuelle. Elle se fixe aux plantes proches à l’aide de ses poils crochus préhensiles. Le fruit se disperse efficacement en raison de soies similaires.

Le gaillet bâtard est arrivé en Finlande il y a longtemps, en même temps que l’homme. Il s’est répandu dans le nord parallèlement à l’agriculture. Cette espèce est facile à confondre avec son proche parent du sud, le gaillet gratteron (G. aparine), qui présente une fleur blanche et des soies de fruits dont la base est enflée.

Le gaillet ressemble aussi beaucoup à son parent proche, l’aspérule odorante (Asperula spp.). Les caractéristiques de leur fleur permettent de les distinguer. La corolle de l’aspérule est en forme d’entonnoir et est munie d’un long tube. Celle du gaillet est en forme de roue et présente un tube court.

Les membres de la famille du gaillet (Rubiaceae) présents en Finlande portent des feuilles qui semblent être organisées en verticilles. En réalité, chaque nœud ne porte que deux feuilles opposées. Les autres appendices, qui ressemblent à s’y méprendre à des feuilles, sont en fait des stipules.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page