© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Gaillet boréal

Galium boreale

  • Famille : Famille du gaillet – Rubiaceae
  • Hauteur : 25–40 cm. Tige érigée, quadrangulaire, robuste, section inférieure rougeâtre.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), 3 mm de large. Corolle en forme de roue, quatre pétales blancs soudés à la base, de grande taille (environ 1,5 mm de long), pointus, légèrement velus sur leur face inférieure. Absence de calice. Quatre étamines, fixées à l’ouverture du court tube de la corolle. Pistil formé de deux carpelles soudés, deux styles soudés à la base.
  • Feuilles : Disposées en verticilles autour de la tige, sessiles. Les verticilles sont organisés en deux paires opposées, une présentant des feuilles plus courtes que l’autre. Feuilles assez épaisses, légèrement poilues, présentant trois nervures nettes, étroitement elliptiques à lancéolées, munies d’une extrémité arrondie, bords légèrement enroulés, entiers.
  • Fruit : Schizocarpe marron en deux parties, 2–3 mm de diamètre, généralement recouvert de poils crochus.
  • Habitat : Prairies sèches, lisières de forêts, bords de routes, bois de feuillus secs, bords de ruisseaux.
  • Période de floraison : Juillet–septembre.

Le gaillet boréal est une plante vivace qui se dissémine efficacement grâce à son rhizome. La reproduction végétative est importante pour cette espèce car elle est auto-incompatible et la pollinisation croisée n’a pas toujours lieu. La production de graines est donc souvent limitée. Le gaillet boréal évite les sols tourbeux et toujours humides.

Les feuilles des membres de la famille du gaillet présents en Finlande semblent à première vue être organisées en verticilles. En réalité, chaque nœud ne porte que deux feuilles opposées. Les autres appendices, qui ressemblent à s’y méprendre à des feuilles, sont en fait des stipules.

Le gaillet ressemble beaucoup à son parent proche, l’aspérule odorante (Asperula spp.). Les caractéristiques qui permettent de les distinguer se trouvent dans les fleurs : la corolle de l’aspérule est en forme d’entonnoir et est munie d’un long tube. Celle du gaillet est en forme de roue et présente un tube court.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page