ssp. elongatum

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Gaillet des marais

Galium palustre

  • Famille : Famille du gaillet – Rubiaceae
  • Hauteur : Les tiges étalées ont une longueur de 10–50 cm, généralement quadrangulaires, épaisses, élancées.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe). Corolle en forme d’entonnoir, 3–5 mm de large, composée de quatre pétales blancs, soudés de leur base jusqu’à leur milieu. Absence de calice. Pistil composé de deux carpelles soudés, deux styles. Quatre étamines, reliées entre les lobes de la corolle, anthères rouges. Inflorescence : cyme.
  • Feuilles : Disposées en verticilles autour de la tige, sessiles. Verticilles du milieu de la tige généralement constitué de quatre feuilles, étroitement elliptiques, 5–20 mm de long, exempts de soie terminale, glabres, munis de bords enroulés.
  • Fruit : Schizocarpe glabre divisé en deux parties ou parfois presque globulaire (chaque partie développée de manière imparfaite).
  • Habitat : Bord de mer, rivages de lacs et de ruisseaux, marécages, marais asséchés, fossés.
  • Période de floraison : Juin–août.

Le gaillet des marais est une vivace très variable. Il en existe plusieurs sous-espèces, races et formes polyploïdes réparties dans les différentes parties de l’hémisphère nord. On parle de polyploïdie lorsque le nombre de chromosomes est multiplié. Par exemple, le gaillet des marais (ssp. palustre) possède un ensemble diploïde de chromosomes, tandis que le gaillet allongé (ssp. elongatum) est octoploïde. Cette dernière espèce est une plante plus grande : ses tiges atteignent les 30–60 cm de long, ses feuilles sont plus hautes, et ses fleurs plus larges (3–5 mm de diamètre). Toutefois, la polyploïdie n’explique pas toutes les variations au sein de l’espèce.

Sur les côtes de la Baltique, il existe une variété de type sous-espèce (var. balticum) dont les tiges sont presque lisses, étroites et munies de feuilles courtes. Elle produit plus de graines que les espèces parentes. Il a été proposé de qualifier de micro-endémique ces variétés qui dominent des zones très limitées.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page