Geranium endressii Geranium macrorrhizum

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Géranium de Sibérie

Geranium sibiricum

  • Famille : Famille du géranium – Geraniaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace.
  • Hauteur : 20–50 cm. Tige peu robuste, ramifiée, angulaire, poilue vers le bas, poils de couleur claire.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), 10–15 mm de large. Cinq pétales, lilas clair avec nervures plus foncées, nettement dentelés. Cinq sépales, munis de poils clairs, de même longueur que les pétales. Dix étamines. Pistil constitué de cinq carpelles soudés, style solitaire, cinq stigmates. Fleurs généralement unique.
  • Feuilles : En rosette à la base et opposées sur la tige, munies d’un long pétiole. Limbe pentagonal, nervures palmées, feuilles inférieures présentant 5–7 lobes, feuilles supérieures trilobées, lobes étroits, à dents pointues.
  • Fruit : Schizocarpe à cinq parties, extrémité en bec, segments du bec s’enroulant à la déhiscence. Méricarpes (carpelles) lisses, poilus.
  • Habitat : Jardins, friches, lisières de champs. Plante ornementale, parfois naturalisée.
  • Période de floraison : Juillet–août.

De nombreuses espèces différentes de Geranium poussent à l’état naturel en Europe. En Finlande, environ une douzaine se sont plus ou moins établies. Beaucoup d’autres espèces et sous-espèces poussent dans nos jardins. Leur popularité est compréhensible : les géraniums sont beaux. Ils sont particulièrement adaptés aux maisons de vacances, car les lapins et les daims ne les aiment pas. Les géraniums attirent les pollinisateurs, des petites mouches aux superbes papillons, ce qui fait la joie des amoureux de la nature.

Comme son nom l’indique, le géranium de Sibérie provient d’Europe de l’est. Il s’est si bien adapté à nos climats qu’il pousse parfois en grand nombre à l’état sauvage, sous forme naturalisée. On trouve également des géraniums utilisés comme plantes ornementales dans les parcs et les jardins. Le géranium d’Endress (G. endressii), originaire des Pyrénées peut pousser longtemps sans soins particuliers. Ses fleurs, d’un rose délicat, sont très grandes et il ne ressemble pas à nos espèces de géraniums. Toutefois, on peut le confondre avec le géranium à grosses racines (G. macrorrhizum), rarement cultivé, mais parfois présent à l’état sauvage. Les deux espèces se distinguent surtout par leurs feuilles : celles du géranium d’Endress présentent des lobes pointus et des dents acérés, tandis que les lobes des feuilles du géranium à grosses racines sont larges et à dents arrondies.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page