© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Géranium luisant

Geranium lucidum

  • Synonyme : Bec de grue luisant
  • Famille : Famille du géranium – Geraniaceae
  • Type de croissance : Herbacée annuelle ou bisannuelle. Racine légèrement ramifiée, blanchâtre.
  • Hauteur : 10–35 cm. Tige ramifiée, presque glabre, souvent rougeâtre.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), 5–8 mm de large. Cinq pétales, rose, à extrémité arrondie. Cinq sépales, aplatis, plissés, à extrémité pointue, érigés, plus courts que les pétales. dix étamines. Pistil constitué de cinq carpelles soudés, style solitaire, cinq stigmates. Fleurs généralement organisées en paires axillaires, ou terminales sur les pousses.
  • Feuilles : En rosette basale et opposées (décussées) ou solitaire sur pétiole. Feuilles de la rosette à long pétiole, feuilles caulinaires avec pétiole ou presque sessiles, stipulées. Limbe arrondi–réniforme, nervation palmée, plutôt glabre, brillant, profondément pentalobé. Lobes larges, munis de petites dents peu marquées.
  • Fruit : Schizocarpe à cinq parties, extrémité en bec, segments du bec s’enroulant à la déhiscence. Méricarpes dotés d’une surface réticulée indistincte, recouverte de poils fins, surtout sur les côtés de la nervure.
  • Habitat : Rochers escarpés et pentes rocailleuses, forêts de feuillus, rochers aux oiseaux.
  • Période de floraison : Juin–août.

Le géranium luisant exige des températures estivales relativement élevées, une longue période de croissance et un automne long et sans gel. Même dans des climats adaptés, il ne pousse pas partout : les sols riches en azote qu’il privilégie nettement comprennent les crêtes, les fissures et les rochers sur les rochers aux oiseaux, par exemple l’archipel externe en Finlande, où il pousse souvent à l’ombre des haies. Il pousse aussi parfois dans le sol calcifère de l’archipel, mais dans ce cas la nature du sol a généralement été améliorée par les déjections des oiseaux. Lorsque les carpelles du géranium luisant mûrissent, ils se détachent et tombent sur les racines de la plante mère. L’espèce semble avoir du mal à se disséminer efficacement et sur de grandes distances, ce qui peut expliquer pourquoi elle ne s’est pas établie dans des habitats apparemment adaptés.

Le géranium luisant est généralement facile à distinguer des autres membres à fleurs petites et moyennes de la famille des géraniums, notamment le géranium Herbe à Robert (G. robertianum), le géranium à tiges grêles (G. pusillum) et le géranium à feuilles molles (G. molle) grâce à ses feuilles à poils épars, arrondies et réniformes, ainsi qu’à ses sépales dressés et aplatis.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page