Gnaphalium norvegicum & Gnaphalium sylvaticum

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Gnaphale de Norvège

Gnaphalium norvegicum

  • Synonyme : Omalotheca norvegica
  • Famille : Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae)
  • Hauteur : 15–30 cm
  • Fleur : Fleurons tubulaires marron clair regroupés en petits capitules de 6 mm de long. Les fleurons externes sont munis de pistils, tandis que les rares fleurons en disque sont bisexués. Corolle de cinq pétales soudés. Calice se transformant en aigrette de soies. Cinq étamines, anthères regroupées en tube autour du style. Pistil constitué de deux carpelles soudés, style solitaire, stigmate bilobé. Capitule enserré par des bractées involucrées dont l’extrémité est marron foncé ou noirâtre, bractées internes plus courtes que les fleurons. Capitule organisé en épi. La longueur de l’inflorescence complète est généralement inférieure à un quart de la tige.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles basales munies de pétiole, limbe oblancéolé. Feuilles caulinaires sans pétiole, étroitement elliptiques ou lancéolées. Feuilles inférieures munies de trois nervures, face supérieure poilue, face inférieure couverte d’un dense duvet blanc.
  • Fruit : Cypsèle marron-jaunâtre, ovale, couronnée d’une aigrette de poils blancs non ramifiés.
  • Habitat : Bords des ruisseaux et des sources, forêts luxuriantes, marais, surfaces inondées, prairies, sites de névés.
  • Période de floraison : Juillet–août.

Le gnaphale de Norvège est une vivace poilue de la zone des forêts et de la toundra alpine. Elle ressemble beaucoup au gnaphale des bois (G. sylvaticum). Toutefois, les feuilles du gnaphale de Norvège présentent trois nervures, tandis que celles du gnaphale des bois n’en ont généralement qu’une seule. Les feuilles caulinaires du gnaphale de Norvège sont également plus grandes (8–20 mm de large pour les feuilles les plus basses) que celles du gnaphale des bois (3–8 mm). Le gnaphale de Norvège possède environ 40 fleurons extérieurs munis de pistils dans chaque capitule, contre 70 pour le gnaphale des bois. Le gnaphale de Norvège est une espèce menacée à l’échelle régionale.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page