Sium sisarum

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Grande berle

Sium latifolium

  • Synonyme : Berle à larges feuilles
  • Famille : Famille de la carotte – Apiaceae (Umbelliferae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Rhizome court, dressé, très ramifié.
  • Hauteur : 100–150 cm. Tige ramifiée dans sa partie supérieure, angulaire, glabre, creuse, ramifications partitionnées.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), blanche, inférieure à 5 mm de largeur, cinq pétales dentelés, extrémité incurvée. Cinq sépales. Cinq étamines. Pistil constitué de deux carpelles soudés, deux styles. Inflorescence : ombelle composée, généralement 20–30 ombelles secondaires. Ombelles principales et secondaires dotées de bractées, bractées des ombelles principales assez grosses, en forme de feuilles, présentant des bords membraneux.
  • Feuilles : Alternes, munies de pétioles, base de type cosse. Limbe des feuilles immergées bipenné ou tripenné, lobes très étroits. Limbe des feuilles aériennes penné, 4–8 paires, imparipenné, folioles elliptiques–étroitement elliptiques–ovoïdes, dentelé.
  • Fruit : Schizocarpe en deux parties, largement elliptique, aplati, muni de côtes saillantes, marron, 3–4 mm de long.
  • Habitat : Bords de rivières eutrophiques, deltas de fleuves.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La grande berle est une plante extrêmement menacée qui est protégée sur tout le territoire de la Finlande.

Cette espèce exigeante pousse dans des eaux peu profondes, surtout dans les rivières dont le cours est lent et dans les deltas de fleuves. Les lacs riches en substances nutritives et les petits plans d’eau sont également des habitats adaptés, la plante ayant parfois été observée dans des petites mares présentes sur les côtes rocailleuses. On pourrait penser qu’il existe de nombreux lieux capables d’accueillir cette espèce dans un pays comme la Finlande qui héberge des milliers de lacs. Pourtant, les seuls habitats naturels de la grande berle semblent être le delta du fleuve Summa, envahi par les roseaux, ainsi que les rivages de la baie Vehkalahti dans le sud-est de la Finlande. Le cours inférieur de la rivière Sirppu, à Uusikaupunki, dans le Sud-Ouest de la Finlande, était un autre habitat connu jusqu’à ce que la plante fut éradiquée en raison du dragage du bord de la rivière ! Des populations d’une durée de vie limitée dont l’origine probable est liée à des graines en provenance de pays voisins poussent depuis longtemps partout dans le sud de la Finlande. En Europe, l’espèce est assez commune et son aire de répartition est très étendue. Il ne serait donc pas étonnant que de nouveaux spécimens soient découverts sur nos côtes dans des lieux jusqu’ici inconnu. Les épaisses cannelures du fruit de la grande berle jouent le rôle de flotteur, et les graines de la plante peuvent ainsi voguer au gré des courants vers de nouveaux lieux. De plus, la plante se dissémine lors des inondations printanières par le biais de ses pousses qui se détachent, mais ce type de reproduction ne semble pas être très efficace. Il est très probable que les hommes ont délibérément propagé la grande berle, notamment parce que son rhizome est toxique et que la pousse a un goût amer et épicé. Son parent proche, le chervis (Sium sisarum), a parfois été cultivé pour la production de sucre.

Pour une ombellifère, la grande berle est facile à reconnaître. On peut ainsi mener des recherches rapprochées sur d’éventuelles herbacées cachées dans la mousse, en tout cas dans le sud de la Finlande. Les feuilles immergées qui se développent au début de l’été possèdent un lobe très étroit, qui ressemble à des branchies de poisson, comme chez de nombreuses plantes aquatiques. Les feuilles aériennes qui apparaissent en été sont caractéristiques et ressemblent aux feuilles du sorbier. Prises individuellement les fleurs sont plutôt banales, mais l’inflorescence complète est attrayante et elle attire les pollinisateurs que sont les scarabées, les mouches, les insectes hyménoptères et les punaises.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page