Lupinus luteus Lupinus luteus Lupinus albus

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Lupin bleu

Lupinus angustifolius

  • Synonyme : Lupin à feuilles étroites, lupin à folioles étroites
  • Famille : Famille du pois – Fabaceae (Leguminosae)
  • Type de croissance : Herbacée annuelle.
  • Hauteur : 30-60 cm. Tige légèrement poilue.
  • Fleur : Corolle irrégulière (zygomorphe), bleu clair brillant ou parfois blanc, 11–13 mm de long. Cinq pétales ; le pétale dressé a la forme d’un étendard, les deux latéraux des ailes, et les deux inférieurs sont réunis pour former une carène. Forme générale de la corolle rappelant le papillon. Calice bilabié, lèvre supérieure nettement plus courte que la lèvre inférieure, profondément échancrée. Dix étamines, filaments à bases soudées. Carpelle unique. Inflorescence : long racème terminant la tige.
  • Feuilles : Alternes, long pétiole, stipulées. Limbe à cinq folioles. 7-9 folioles, étroitement linéaires, obtuses, à bord entier.
  • Fruit : Gousse de 4-6 cm de long, à poils courts, marron jaune–noire, contenant 4–6 graines.
  • Habitat : Champs, jardins, bords de routes, friches, ports. Utilisée parfois en tant que plante ornementale.
  • Période de floraison : Juin–juillet.

Le nom du lupin bleu provient du latin Lupus, ce qui signifie « loup », animal auquel le botaniste de l’Antiquité Plinius comparait la plante qui s’étalait si rapidement. Il parlait des espèces annuelles de l’Europe du Sud, dont le lupin bleu. Ces espèces ont une histoire millénaire en tant que plantes d’amélioration les terres, de fourrage et nutritionnelles dans la région méditerranéenne. Sous le climat finlandais, les graines n’arrivent pas à germer, mais la plante a été testée comme engrais vert biologique. En Russie, les graines de lupin ont longtemps été utilisées pour remplacer le café et cette habitude a également atteint Ladoga en Carélie, qui faisait autrefois partie de la Finlande. Ses anciens noms, qui peuvent se traduire par « grain de café » et « lupin café », en témoignent. Pendant la première guerre mondiale, les Allemands ont fait de nombreuses expériences sur les propriétés du lupin bleu car ils en avaient compris le grand potentiel. Il existe même une anecdote selon laquelle un dîner au lupin s’est tenu à Hambourg en 1918, dîner lors duquel tous les aliments (soupe, steak, margarine et fromage, ainsi que les apéritifs et le café de fin de repas) étaient faits à partir du lupin.

De nos jours, le lupin bleu est principalement cultivé en Finlande en tant que plante ornementale qui se naturalise occasionnellement et qui peut pousser sur différents types de friches. Ses folioles sont nettement plus étroites que celles de son proche parent le lupin des jardins (lupin polyphylle, L. polyphyllus). Le lupin jaune (L. luteus) et le lupin blanc (L. albus) sont surtout présents dans les plates-bandes et parfois à l’état sauvage. On les trouve parfois sur les friches et près des aires de chargement. Leurs fleurs forment une grappe un peu plus compacte que le lupin des jardins.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page