© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Myosotis à fleurs éparses

Myosotis sparsiflora

  • Famille : Famille de la bourrache – Boraginaceae
  • Type de croissance : Herbacée annuelle.
  • Hauteur : 15–35 cm. Tige souple–dressée, souvent très ramifiée, ramifications souples, poils épars.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), environ 2 mm de large. Corolle bleue, soudée, pentalobée, entrée présentant des protubérances. Calice soudé, en forme de cloche ouverte, profondément pentalobé, lobes étroits et triangulaires, présence de poils crochus à la base, calice d’environ 7 mm de long pendant la fructification. Cinq étamines, filaments réunis à la corolle. Gynécée soudé, style unique. Inflorescence très désordonnée surtout à la base, cyme scorpioïde devenant racémeuse, partie inférieure feuillue. Pédoncule de fleur penché après la floraison.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles inférieures à long pétiole, feuilles supérieures sans pétiole. Limbe elliptique à étroitement elliptique, bords des feuilles entiers, poilus.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Méricarpes ovoïdes, vernissés, concaves, environ 2 mm de long.
  • Habitat : Jardins, champs, parcs, zones inhabitées, rocailles.
  • Période de floraison : Juin–juillet.

Les myosotis sont parmi les genres les plus courants de leur famille en Finlande. Il en existe neuf espèces et de nombreuses sous-espèces et formes. Myosotis sparsiflora diffère à bien des égards des autres espèces de myosotis finlandais : il est fragile, sa tige est souvent souple, il est très grossièrement poilu et présente de nombreuses ramifications. Il reste souple et conserver ses longues feuilles, même pendant la floraison. Lorsque le fruit mûrit, le pédoncule de la fleur rétrécit et s’incline. Des protubérances secrétant un nectar poussent sur les carpelles afin d’attirer les fourmis. Les carpelles sont ainsi transportées pour pousser dans un nouveau lieu. M. sparsiflora n’est toutefois pas arrivé en Finlande sur le dos des fourmis. C’est bien l’homme qui est responsable de son introduction. L’espèce s’est répandue principalement à partir de l’Europe de l’Est, probablement avec les voyageurs, dans les champs cultivés et les zones inhabitées. On ne peut pas la considérer comme une mauvaise herbe, parce qu’elle n’est présente que sporadiquement dans le sud de la Finlande, généralement dans les zones humides et ombragées des vieux jardins. Dans son habitat d’origine, l’espèce pousse sur les bords des rivières et dans les haies de feuillus.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page