© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Myosotis des forêts

Myosotis sylvatica

  • Famille : Famille de la bourrache – Boraginaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Également rosettes de feuilles sans fleur. Rhizomateuse.
  • Hauteur : 20–50 cm. Tige ascendante–érigée, souvent très ramifiée.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), 6–8 mm de large. Corolle bleue ou blanche (bouche de la fleur souvent rouge), soudée, en forme de roue, pentalobée, tube de même longueur que le calice, entrée du calice présentant des protubérances. Calice soudé, pentalobé, lobé presque jusqu’à la base, lobes étroitement triangulaires–presque linéaires, poils principalement dressés, doux à la base, à crochets courts, calice 4–5 mm de long pendant la fructification, ouvert, carpelles tombant facilement. Cinq étamines, filaments réunis à la corolle. Gynécée soudé, style unique. Inflorescence : cyme scorpioïde, devenant racémeuse, fleurs généralement non soutenues par des feuilles, poils du pédoncule de la fleur au même niveau que la surface, environ deux fois plus long que le calice après la floraison.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles basales munies d’un pétiole ailé, feuilles supérieures sessiles. Limbe elliptique à spatulé, bords des feuilles entiers, poilus.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Méricarpes ovoïdes, vernissés, non ailés, environ 1,7 mm de long.
  • Habitat : Parcs, jardins, bords de routes, forêts épaisses. Également plante ornementale.
  • Période de floraison : Juin–juillet.

Le myosotis des forêts n’est pas natif de la Finlande, mais s’y est naturalisé jusqu’à la latitude de Kainuu, dans le centre du pays. Le myosotis des forêts est cultivé depuis longtemps en tant que plante ornementale dans les jardins des manoirs et des presbytères, dans les zones habitées depuis longtemps, mais également dans les cimetières et dans leurs alentours. Il s’est également disséminé naturellement dans les taillis, dans les ports et sur les berges de ruisseaux. Le myosotis des forêts est l’un des plus beaux myosotis présents en Finlande. Seules deux espèces à grandes fleurs peuvent lui faire concurrence : le myosotis retombant (M. decumbens), présent sur les landes exposées au nord, et le myosotis des marais (M. scorpioides) qui est natif de la Finlande.

Les myosotis comptent parmi les fleurs les plus représentées dans les emblèmes et citées dans les contes. Leurs délicates fleurs bleu ciel transmettent un message d’amour pour de nombreuses cultures. Les myosotis sont connus sous le même nom (« ne m’oublie pas ») dans différentes langues européennes, vœu que semblent évoquer leurs fleurs petites mais si jolies.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page