© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Myosotis retombant

Myosotis decumbens

  • Famille : Famille de la bourrache – Boraginaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Rhizomateuse.
  • Hauteur : 15–40 cm. Tige élevée–dressée, ramifiée, poils étalés, au même niveau que la surface.
  • Fleur : Régulière (actinomorphe), 6–8 mm de large. Corolle bleue, soudée, en forme de roue, pentalobée, tube plus long que le calice, entrée du calice présentant des protubérances. Calice soudé, pentalobé, lobé jusqu’à mi-longueur, lobes étroitement triangulaires, poils drus à l’extrémité, très velu à la base, recouvert de poils crochus, calice 4–5 mm de long pendant la fructification, ouvert, carpelles tombant facilement. Cinq étamines, filaments réunis à la corolle. Gynécée soudé, style unique. Inflorescence : cyme scorpioïde, devenant racémeuse, fleurs généralement enserrées dans des bractées. Poils du pédoncule de la fleur au même niveau que la surface, environ deux fois plus long que le calice après la floraison.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles basales munies d’un pétiole ailé, feuilles caulinaires sessiles. Limbe elliptique à spatulé, bords des feuilles entiers, poilus.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Méricarpes ovoïdes, vernissés, environ 2 mm de long.
  • Habitat : Bois montagneux de bouleaux, forêts de feuillus, bords de ruisseaux, sources, tourbières.
  • Période de floraison : Juillet–août.

Comme l’indique son nom en Finnois (myosotis de Laponie), Myosotis decumbens ne pousse que dans le nord de la Finlande. De plus, il peut être parfois difficile à trouver, même pour le plus attentif des visiteurs. La plupart des sentiers qu’empruntent les touristes et les rennes traversent des landes sèches. Or le myosotis retombant préfère les bois montagneux de bouleaux, les bords de ruisseaux et les sources. Ces lieux étant souvent impraticables (marécages humides et inextricables), ils n’attirent pas le randonneur moyen. Le naturaliste qui s’intéresse aux plantes serait toutefois bien avisé de sortir des chemins battus, car ce myosotis nordique est l’une des plus impressionnantes espèces de myosotis natifs de la Finlande.

Le myosotis des forêts (M. sylvatica), familier des jardins du sud de la Finlande, mais également aujourd’hui très présent dans de nombreux habitats naturels, ressemble beaucoup au myosotis retombant, mais ses fleurs sont généralement plus grosses. De plus, son calice est lobé pratiquement à sa base et les poils crochus situés à la base du calice sont plus courts. Le lieu où il est présent constitue un indice précieux pour identifier l’espèce : le myosotis des forêts ne pousse pas au-delà du cercle polaire arctique.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page