© Copyright: Images: Jouko Lehmuskallio, Kari Pihlaviita, Per-Olof Wickman. All rights reserved.

Orchis de Laponie

Dactylorhiza lapponica

  • Famille : Famille de l’orchidée – Orchidaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Tubercules profondément lobés.
  • Hauteur : 10–25 cm. Tige velue, à poils doux, creuse, partie supérieure brun-rougeâtre foncé.
  • Fleur : Irrégulière (zygomorphe), magenta, à taches sombres, environ 1–1,5 cm de large. Six tépales organisés en deux verticilles, dont un joue le rôle de labelle. Labelle situé sous le périanthe, en éperon, moucheté, plus clair à la base, extrémité trilobée. Éperon dont la longueur maximum est identique à celle de l’ovaire. Androcée et gynécée soudés en colonne, une étamine, deux stigmates. Inflorescence : épi désordonné composé de 5 à 15 fleurs.
  • Feuilles : Alternes, sans pédoncule, 2–3, de plus en plus petite vers le haut. Limbe étroitement elliptique à spatulé, rétrécissant à l’extrémité, nervures parallèles, bords entiers, vert foncé sur la face supérieure et présentant de grandes taches sombres, gris-vert au revers.
  • Fruit : Capsule. Graines minuscules, poussiéreuses.
  • Habitat : Tourbières, sources marécageuses, marais de montagne, bords de ruisseaux.
  • Période de floraison : Juillet.

L’orchis de Laponie est une espèce menacée.

Les espèces d’orchidées constituent l’une des plus grandes familles de plantes : les estimations vont de 12 000 à 30 000 espèces. Le genre Dactylorhiza entraîne des désaccords entre botanistes. Le genre n’est apparu qu’à la fin de la dernière ère glaciaire. Les espèces qui le composent étant très récentes, elles diffèrent très peu en termes d’aire de répartition, de durée de floraison ou de méthode de pollinisation. Sans barrières contre l’hybridation, les espèces sont incapables de se distinguer totalement et les limites entre elles ne sont pas claires ou précises.

Le premier à décrire l’orchis de Laponie fut Lars Leevi Laestadius, plus connu comme prédicateur que comme botaniste. Il l’appela Orchis lapponica. Depuis cette époque, son statut n’a cessé de changer : après avoir été transférée dans le genre Dactylorhiza, on la baptisa le plus souvent orchis de Traunsteiner (D. traunsteineri) ou parfois dactylorhize de mai (D. majalis; ou orchis à larges feuilles), ou encore orchis incarnat (D. incarnata). Laestadius décrivit l’espèce à partir d’un spécimen découvert en Laponie suédoise. Elle pousse toutefois dans d’autres zones de la Laponie. D. sphagnicola, qui ressemble à l’orchis incarnat, à l’orchis de Traunsteiner et à l’orchis tacheté (D. maculate) pousse également en Finlande. L’espèce n’est pas bien connue, mais elle s’est probablement introduite à partir du sud. On peut la confondre avec l’orchis tacheté, dont les feuilles sont étroites et ne présentent pas de taches, à l’exception d’une lèvre mouchetée.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page