© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Pédiculaire de Laponie

Pedicularis lapponica

  • Famille : Famille de l’orobanche – Orobanchaceae
    (anciennement : Famille de la scrofulaire – Scrophulariaceae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Rhizome rampant, muni de stolons. Hémiparasite.
  • Hauteur : 15–25 cm. Tige dressée, non ramifiée, partie supérieure munie de poils épars des deux côtés, brun-rougeâtre.
  • Fleur : Corolle irrégulière (zygomorphe), blanc-jaunâtre, 12–15 mm de long, soudée, bilabiée, à long tube, parfum de rose. Lèvre supérieure à côtés aplatis, extrémité fortement penchée vers le bas ; lèvre inférieure trilobée, descendant nettement en oblique, enroulée sur les côtés. Calice bilabié, pentalobé, glabre. Quatre étamines. Gynécée soudé, style unique. Inflorescence : épi terminal ovale très dense.
  • Feuilles : Alternes, pas de rosette. Limbe étroitement ové–linéaire, tout à fait glabre, épais, penné, lobes dentés.
  • Fruit : Capsule ovoïde, à extrémité pointue, marron, environ 14 mm de long, s’ouvrant sur le côté.
  • Habitat : Landes de fjeld et forêts de bouleaux de montagne, bords de ruisseaux et de rivières dans les forêts de conifères.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La fleur de la pédiculaire ne facilite pas la tâche du pollinisateur. La lèvre inférieure est fortement enroulée sur le côté, ce qui complique l’accès pour les insectes. Seuls les plus habiles d’entre eux arrivent à se nourrir du nectar qui les attend à la base du tube de la corolle. Toutefois, même sur les fjelds de Laponie, des nuées d’abeilles attirées par le parfum de rose qu’émet la pédiculaire de Laponie agissent en tant que pollinisateurs. Il est rare en Laponie que les plantes se concurrencent auprès des pollinisateurs à l’aide du parfum. La pédiculaire de Laponie n’émet souvent que peu de graines, mais cela n’est pas nécessairement dû au manque d’efficacité des pollinisateurs. C’est plutôt parce que la récolte de graines subit les assauts des chenilles qui en sont friandes. La fleur très étroitement fermée de la pédiculaire n’a peut-être pas été développée pour gêner les insectes, mais plutôt pour empêcher les animaux nuisibles d’accéder aux graines.

Les années où les insectes nuisibles lui offrent un répit, la pédiculaire de Laponie peut se reproduire de manière sexuée. Les graines sont conçues pour nourrir les oiseaux de montagne. Ainsi, le bruant des neiges et le bruant lapon disséminent efficacement les graines en faisant de longs voyages. La pédiculaire de Laponie est toutefois très facile à découvrir dans les régions de la basse toundra les plus septentrionales de la Finlande, dans les forêts de bouleaux de montagne et même dans la ceinture de forêt de conifères jusqu’à Pello et Rovaniemi. Bien que la production de graines puisse échouer, la plante se dissémine également grâce à son rhizome fortement ramifié et à grande longévité, de sorte que sa population reste stable. Comme les autres pédiculaires, la pédiculaire de Laponie est une hémiparasite qui émet des drageons pour atteindre le rhizome d’une plante hôte. Le bouleau nain et la myrtille sauvage peuvent jouer le rôle de plante hôte.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page