© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Petasites spurius

 

  • Famille : Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Sa tige fleurie se développe au printemps avant les feuilles. Rhizomateuse.
  • Hauteur : 20–45 cm, plus pendant la fructification (tige fleurie). Sommet de la tige très poilu.
  • Fleur : Plante dioïque (les étamines et le pistil ne sont pas sur les fleurs des mêmes spécimens). Seules les plantes mâles sont présentes en Finlande. Capitules de type fleur unique entourés de bractées involucrées. Fleurs du capitule jaune clair, palissant, fleurons périphériques ligulés ; fleurons centraux tubulés. Cinq étamines. Gynécée constitué de deux carpelles soudés. Involucre 5,5–8 mm, bractées involucrées vert olive foncé–brunâtre, extrémité à poils courts. 40–70 capitules organisés en corymbe.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles de la tige fleurie sessiles, inférieures engainantes, supérieures en écailles, étroitement elliptiques, vert clair, feuilles extérieures devenant parfois rouges. Feuilles végétatives à long pétiole, limbe formant presque un triangle, environ 20 cm de diamètre, bilobées à quadrilobées des deux côtés, devenant glabres au sommet, revers densément poilu, lobes basaux hirsutes.
  • Fruit : Cypsèle dotée de poils non ramifiés à l’extrémité.
  • Habitat : Sablières de rivages.
  • Période de floraison : Mai.

Petasites spurius est une espèce extrêmement menacée.

Petasites spurius s’est établie en Finlande uniquement sur une île située à l’est d’Helsinki. L’étendue recouvre une surface d’un hectare, mais il semble augmenter. Petasites spurius fut découvert en Finlande en 1974, mais on ne peut que faire des suppositions quant à sa réelle date d’introduction. L’espèce s’est peut-être propagée à partir d’un rhizome à la dérive. Toutefois, d’autres espèces similaires se sont naturalisées en Finlande à partir de jardins. Comme chez ses proches parents, l’inflorescence et les pousses de Petasites spurius ne se développent pas en même temps. Les tiges fleuries sortent de terre au début du printemps, tandis que les feuilles à longs pétioles n’apparaissent pas avant le début de l’été. De nombreux spécimens de Petasites spurius sont au moins partiellement dioïques ; les anthères des étamines de ses fleurs femelles sont rudimentaires et l’ovaire du pistil de la fleur mâle n’est pas totalement développée. En Finlande, seules des plantes dotées d’une inflorescence mâle ont été observées, ce qui indique que l’étendue est probablement constituée de spécimens clonés, et qu’il s’agit donc d’une seule et même plante. Les graines ne pouvant pas être produites dans cet environnement, la plante peut difficilement coloniser de nouveaux habitats. Petasites spurius se propage toutefois efficacement par le biais de son rhizome.

En Finlande, Petasites spurius a été également observé à Eckerö sur les îles Åland dans les années 30, mais ce peuplement temporaire est aujourd’hui éteint. La plante pousse le long de nombreuses zones côtières de la Baltique, au Danemark et en Suède, sa limite nord dans ce pays étant située à Gotland. Elle pousse également en Estonie, mais rarement, et pourrait théoriquement se propager à partir de là-bas vers l’archipel balte et les zones côtières sableuses du sud de la Finlande. Petasites spurius est facile à distinguer du grand pétasite (P. hybridus), plante ornementale qui s’est parfois naturalisée en Finlande, grâce à des inflorescences des capitules différentes ; celles du grand pétasite sont jaune vif, tandis que celles de Petasites spurius sont rouges.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page