© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Petite ciguë

Aethusa cynapium

  • Famille : Famille de la carotte – Apiaceae (Umbelliferae)
  • Type de croissance : Herbacée annuelle ou bisannuelle. Racine principale droite, de couleur claire, élancée.
  • Hauteur : 10–150 cm. Tige ramifiée, ramifications des fleurs angulaires, parfois munie d’ailes étroites, lisse, glabre, souvent bleu-rouge à la base, creuse, nœuds ramifiés.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), blanche, inférieure à 5 mm de diamètre (fleurons externes souvent légèrement symétriques en miroir et plus gros que les autres), cinq pétales dentelés à extrémité incurvée. Absence de sépales. Cinq étamines. Pistil constitué de deux carpelles soudés, deux styles. Inflorescence : ombelle composée de 10–20 ombellules. Ombelles principales sans bractées, ombellules enserrées dans 3-4 bractées, recourbées vers le bas, linéaires, étroites, à extrémité pointue.
  • Feuilles : Alternes, munies de pétioles, base de type cosse. Limbe vernissé, triangulaire, bipenné ou tripenné, folioles lobées.
  • Fruit : Schizocarpe ovoïde en deux parties, aplati sur l’arrière, 3–4 mm de long, muni de côtes saillantes, à ailes étroites.
  • Habitat : Bords de chemins, tas de terre, friches, jardins, plates-bandes, potagers.
  • Période de floraison : Juillet–août.

On peut trouver la petite ciguë dans le sol riche en humus du sud de la Finlande. La plante peut être confondue avec le persil comestible (Petroselinum crispum). Mais l’ingestion de la petite ciguë peut être fatale. En Europe centrale, des cas d’empoisonnement peuvent survenir, la petite ciguë étant une mauvaise herbe courante dans les jardins et ses feuilles pouvant finir parmi les herbes comestibles. Toutes les personnes qui vivent dans le sud de la Finlande et qui s’intéressent aux légumes sauvages doivent connaître cette plante, même si l’espèce de persil la plus cultivée dans ce pays est le persil frisé, ce qui limite les risques de confusion. De plus, les feuilles de la petite ciguë n’émettent pas l’odeur caractéristique du persil, mais plutôt une odeur désagréable rappelant l’oignon. C’est une espèce très rare en Finlande. On la trouve principalement dans de vieux jardins, au pied de murs d’immeubles en ruines ou sur des terrains vagues recouverts de mauvaises herbes. C’est l’un des signes les plus distinctifs des régions anciennement cultivées, mais on la trouve également dans les lieux habités depuis longtemps et là où le peuplement était relativement dense. En Finlande, la région du sud-ouest est celle qui est le plus densément peuplée et c’est justement là où l’on trouve le plus souvent la petite ciguë.

La petite ciguë est la seule espèce de son genre, mais il en existe de nombreuses variations et elle se divise en de nombreuses sous-espèces, variétés et formes. En Finlande, on trouve au moins deux variétés, var. agrestis et var. cynapium, qui diffèrent beaucoup à première vue. La principale caractéristique qui distingue l’espèce, c’est le groupe reconnaissable de trois bractées pendantes à partir de l’ombellule de l’inflorescence plate. La petite ciguë, qui est généralement une annuelle, fleurit de juin jusqu’à la fin de l’automne. En hiver, la plante morte maintient longtemps un port dressé avec ses fruits caractéristiques. Les rares fois où la petite ciguë pousse comme une plante bisannuelle, elle passe l’hiver sous forme de rosette de feuilles.

Comme d’autres plantes herbacées vénéneuses, la petite ciguë contient des alcaloïdes toxiques. Même en petite quantité, elle peut entraîner un empoisonnement et à des doses supérieures elle peut être fatale. Le poison affecte les voies digestives, ainsi que le système nerveux. Des douleurs d’estomac, des vomissements et une sensation de froid et d’engourdissement qui envahit le corps à partir des pieds font partie des symptômes.

Autres espèces de la même famille

Follow us!


Ilmaistapahtumamme villiyrteistä keskustakirjasto Oodissa - varaa paikkasi Helmetin sivuilta
Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page