© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Petite oseille

Rumex acetosella

  • Famille : Famille de l’oseille – Polygonaceae
  • Hauteur : 10–40 cm. Tige rougeâtre, cannelée, ramifiée à partir des inflorescences.
  • Fleur : Régulière, petite, unisexuée. Fleur mâle : Périanthe à six segments, à bords membraneux, souvent rouge, moins de 2 mm de long. Six étamines. Fleur femelle : Périanthe composé de deux verticilles de trois fleurs. Segments du verticille externe petits, verts et érigés. Le verticille interne forme des valves renfermant le fruit, dont les segments sont elliptiques et fins, verdâtres ou rouges, munis de bords entiers et sans boutons. Valves et fruit de même longueur. Pistil constitué de trois carpelles soudés, trois styles.
  • Feuilles : Alternes. Glabres. Pétiole des feuilles basales généralement plus long que le limbe. Limbe étroitement elliptique à linéaire, généralement hasté. Lobes basaux lancéolés à linéaires.
  • Fruit : Noix marron, arrondie, présentant trois arêtes, vernissée, environ 1 mm de large.
  • Habitat : Champs secs, coteaux, bords de route, zones sablonneuses, clairières de forêts.
  • Période de floraison : Juin–août.

Les rumex et les oxyries (Rumex spp.) constituent un genre à la taxinomie difficile car l’espèce s’hybride fréquemment. Les valves qui renferment le fruit mûr sont souvent essentielles à l’identification.

La petite oseille est une vivace. Elle appartient à une section intergénérique dans laquelle les fleurs unisexuées se trouvent sur des plantes différentes (principe du dioïsme) et les valves du fruit sont discrètes. Cette espèce pousse sur les sols secs et acides. Elle évite les sites calcaires. Elle est incapable de dissoudre les phosphates des minéraux riches en calcaire.

La petite oseille est une mauvaise herbe qui peut entraîner des problèmes car elle émet une racine pivot qui atteint une profondeur de 50 cm, et son système racinaire superficiel peut s’étendre jusqu’à un mètre de la pousse. De plus, les racines développent des bulbilles d’où partent de nouveaux spécimens. Les graines restent longtemps viables. Elles germent avec vigueur dans les sites secs et chauds. Les feuilles de la petite oseille contiennent beaucoup d’acide oxalique qui lui permettent de se défendre contre les herbivores.

On peut la comparer à l’oseille commune (R. acetosa), mais celle-ci présente des feuilles sont sagittées (et non hastées), et les valves de ses fruits sont nettement plus grandes que le fruit.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page