© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Potentille norvégienne

Potentilla norvegica

  • Famille : Famille du rosier – Rosaceae
  • Hauteur : 20–50 cm
  • Fleur : Régulière (actinomorphe). Cinq pétales, jaunes, larges, 4–5 mm de long, généralement légèrement dentelés, et aussi longs ou légèrement plus courts que les sépales. Calice pentalobé, triangulaire, plus long que large, environ 5 mm de long, puis environ 7 mm en fruit. Calicule à lobes étroits, presque de même longueur que ceux du calice. Nombreux carpelles libres. Vingt étamines.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles basales munies de longs pédoncules poilus et étroits, stipules à extrémités pointues. Stipules des feuilles caulinaires supérieures elliptiques, plus longs que le pédoncule. Toutes les feuilles sont généralement trifoliolées (la foliole centrale peut être trilobée), parfois imparipennées avec cinq folioles. Folioles elliptiques, de couleur verte des deux côtés, grandes dents.
  • Fruit : Akène arrondi, brun clair, glabre et terne.
  • Habitat : Champs, bords de chemins, friches, parfois plages. En Laponie, rocailles.
  • Période de floraison : Juin–septembre.

La potentille norvégienne est une mauvaise herbe annuelle, pérenne, mais à brève durée de vie. Les exemplaires pérennes sont nettement plus robustes et ramifiés que les annuels.

La potentille norvégienne est souvent présente sur les habitats perturbés. Des exemplaires sont présents dans la commune d’Inari en Laponie, ce qui semble indiquer que l’espèce y est peut-être indigène. Il existe différentes théories sur la manière dont l’espèce s’est répandue en Laponie. Certains pensent que ces exemplaires naturels sont arrivés après la dernière ère glaciaire en provenance de Sibérie. D’autres considèrent qu’elle a pu être disséminée par les oiseaux à partir des habitats perturbés jusque dans les rocailles de Laponie.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page