Potentilla subarenaria Potentilla subarenaria Potentilla subarenaria

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Potentille printanière

Potentilla verna

  • Synonym: Potentilla tabernaemontani
  • Famille : Famille du rosier – Rosaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace.
  • Hauteur : 5–10 cm. Tige souple–dressée, rampante, s’enracinant, poilue, souvent rougeâtre. Forme souvent des tapis denses.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), jaune vif, 10–15 mm de large, cinq pétales, 6–10 mm de long, plus longue que les sépales. Calice pentalobé, muni d’un calicule, lobes du calicule courts, larges. 10–30 étamines. Gynécée distinct, nombreux pistils. Fleurs solitaires ou organisées en corymbe clairsemé.
  • Feuilles : Alternes, munies de pétiole, stipulées. Feuilles basales à cinq folioles, feuilles caulinaires à trois folioles. Folioles spatulées, bords dentés seulement à l’extrémité, glabres au sommet, brillantes, vert foncé, revers poilu, poils solitaires. Stipules linéaires à extrémités pointues.
  • Fruit : Réceptacle portant de nombreux akènes à pointe effilée.
  • Habitat : Prairies sèches, rocailles, pâturages.
  • Période de floraison : Mai–juin.

La potentille printanière est une espèce menacée protégée partout en Finlande, notamment sur les îles Åland.

On pense qu’elle est arrivée en Finlande il y a longtemps avec d’anciens colons car les peuplements sont situés près d’anciens cours d’eau et qu’aujourd’hui l’espèce pousse souvent à proximité des activités humaines. La potentille printanière pousse sur 16 sites des îles Åland dans les districts d’Eckerö, de Sund, de Jomala et de Lemland. Les plantes vasculaires de Finlande étant parfaitement répertoriées, la découverte en 1985 de la seule station de potentille printanière connue sur le continent constitua une surprise.

La potentille printanière est un piètre concurrent qui souffre de la végétation dense. Dans beaucoup de ses habitats, la minceur et la sècheresse du sol, ou encore le broutage constant, empêche les autres végétaux de pousser. La population finlandaise de l’espèce déclinerait probablement si les champs, les prairies, les pâturages et les fermes disparaissaient. La potentille printanière se dissémine par voie organique grâce à ses germes munis de racines. Elle se multiplie par semis dans des lieux ouverts où la végétation est basse. Elle est incapable de se disséminer par semis dans les zones recouvertes de végétation dense et elle étouffe sur les terrains recouverts d’herbe.

Potentilla neumanniana (P. subarenaria)

La potentille printanière est souvent difficile à distinguer d’une autre potentille protégée, P. neumanniana, et des hybrides semblent être présents sur les habitats de prédilection communs des deux espèces sur les îles Åland, bien que chaque espèce se reproduise généralement de manière apomictique. P. neumanniana a probablement vu le jour suite à une hybridation, l’autre parent étant la potentille printanière. Les différences se situent dans la pilosité de la feuille : le dessus des feuilles de P. neumanniana présente également des poils, tandis que le revers est recouvert de poils non ramifiés et en étoile. L’espèce pousse sur les îles Åland et dans deux lieux de l’archipel de Turku. Par rapport à ces deux espèces, la potentille de Cranz (P. crantzii) possède des stipules ovoïdes sur ses feuilles basales, sa corolle est légèrement plus grande et ses pétales présentent une tache jaune rougeâtre à leur base.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page