© Peter Kullberg © Per-Olof Wickman © Jorma Karjalainen © Peter Kullberg © Jorma Karjalainen © Peter Kullberg © Peter Kullberg

© Copyright: Images: Jorma Karjalainen, Peter Kullberg, Jouko Lehmuskallio, Per-Olof Wickman. All rights reserved.

Renoncule des glaciers

Ranunculus glacialis

  • Synonyme : Caraline
  • Famille : Famille du bouton d’or – Ranunculaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace.
  • Hauteur : 5–20 cm. Tige dressée–droite, glabre, brillante, violette.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), d’abord blanche, puis rougeâtre, 20–25 mm de diamètre ; cinq pétales, plus longs que les sépales. Cinq sépales, face inférieure à poils marron denses, grande longévité. Réceptacle glabre. Plusieurs étamines. Gynécée distinct, plusieurs pistils. 1–2 fleurs à l’extrémité de la tige.
  • Feuilles : Alternes, feuilles basales à long pétiole, feuilles caulinaires sessiles. Limbe des feuilles basales très arrondi (étiré), charnu, brillant, à trois folioles, muni d’un pétiole, profondément lobé. Limbe des feuilles caulinaires arrondi, à nombreux lobes.
  • Fruit : Akène glabre, 2–3,2 mm de long muni d’une extrémité pointue de 0,7–1,6 mm de long, dressée–recourbée. Plusieurs akènes ensemble.
  • Habitat : Bords des ruisseaux d’eau de fonte de neige dans la toundra de fjelds, sites de névés.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La renoncule des glaciers est une plante protégée partout en Finlande.

C’est probablement l’une des plantes finlandaises les plus rustiques. Elle n’est présente que dans les zones arctiques ou dans les massifs montagneux froids. Les fleurs les plus septentrionales du monde présentes dans l’est du Groenland, à seulement 1300 km du Pôle nord, sont les renoncules des glaciers. Cette espèce détient également un record d’altitude dans les pays nordiques (montagnes norvégiennes du sud) et en Europe (Alpes). En Finlande, elle ne pousse en altitude que dans la lande d’Enontekiö en Laponie du nord et dans la même région de toundra d’altitude que les 20 landes situées à plus de 1000 mètres du niveau de la mer que compte la Finlande. Les ruisseaux de toundra transportent parfois les akènes dans les chutes d’eau, mais la zone de forêt est trop chaude pour cet hôte qui aime le froid, de sorte que les peuplements de bords de rivières ont toujours une espérance de vie limitée.

La renoncule des glaciers ne recherche pas des lieux chauds, mais elle embellit les sites de névés, humectées d’eau de fonte de neige, et les rivages de ruisseaux de montagne. La renoncule des glaciers s’est bien adaptée à l’environnement très rude de la Finlande : sa période de floraison débute seulement quelques jours après la fonte des neiges et elle arrive à faire mûrir ses graines avant la fin du bref été. La floraison de la renoncule des glaciers dans un environnement aussi inhospitalier est un plaisir pour les yeux !

L’avenir de la renoncule des glaciers est sombre en cas de réchauffement climatique. En Finlande, elle n’arrive pas à coloniser les landes d’altitude contrairement à ce que son nom pourrait suggérer : sa limite la plus haute est la lande de Halti à 1328 mètres qui est notre lande la plus élevée. Une étude a permis d’établir que la limite inférieure de la plante est en hausse constante.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page