© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Renouée amphibie

Persicaria amphibia

  • Synonyme : Polygonum amphibium
  • Famille : Famille de l’oseille – Polygonaceae
  • Hauteur : 10–150 cm
  • Fleur : Régulière, environ 3,5 mm de long. Périanthe constitué d’environ cinq segments roses réunis de la base jusqu’au milieu. Pistil composé de deux carpelles soudés. Deux styles, réunis de la base jusqu’au milieu. Cinq étamines.
  • Feuilles : Alternes. Feuilles terrestres à pétiole court, poilues, limbe généralement 8–15 cm de long, étroitement oblong ou ovoïde, parfois rougeâtre, à base arrondie ou fuselée. Feuilles aquatiques à long pédoncule et glabres, limbe flottant d’environ 10–15 cm, oblong et muni d’une base arrondie ou cordiforme. Stipules soudées en gaine enserrant la tige (ochréa) qui sur les spécimens aquatiques couvre également presque tout le pétiole de la feuille.
  • Fruit : Longue noix marron ou noire, vernissée, arrondie mais aplatie, environ 3 mm de long.
  • Habitat : Eaux peu profondes au bord des lacs, baies d’eau saumâtre, rivières, fossés, bords de routes et champs.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La renouée amphibie est une vivace qui peut pousser à la fois dans l’eau et sur terre ferme. Elle se reproduit principalement de manière végétative et forme souvent de grandes étendues où seule cette plante est présente lorsqu’elle pousse dans l’eau. Les pousses terrestres et aquatiques ont des comportements différents même si elles partent du même rhizome. Dans l’eau, la renouée amphibie peut pousser à une profondeur de 2,5 m. En Russie et en Asie centrale, cette espèce a été utilisée pour le fourrage et comme plante médicinale.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page