© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Sabline à trois nervures

Moehringia trinervia

  • Synonyme : Méringie à trois nervures
  • Famille : Famille de l’œillet – Caryophyllaceae
  • Hauteur : 10–20 cm
  • Fleur : Régulière (actinomorphe). Pétales généralement au nombre de cinq, entiers, blancs, environ 2 mm
    de long. Cinq sépales, présentant trois nervures, bords membraneux, environ 4–5 mm de long. Dix étamines. Pistil constitué de trois carpelles soudés. Stigmate trilobé. Fleurs solitaires.
  • Feuilles : Opposées. Pétiole court, ovoïdes à elliptiques, trois nervures marquées, 10–15 mm de long.
  • Fruit : Capsule jaunâtre à six valves. Les graines noires présentent un petit appendice blanc huileux (un éléosome).
  • Habitat : Coteaux riches et rocailleux de forêts humides, bords de ruisseaux, parfois pelouses.
  • Période de floraison : Juin–juillet.

La sabline à trois nervures est une annuelle prostrée ou dressée, qui ressemble au mouron des oiseaux (Stellaria media). Toutefois, ses petits pétales sont entiers, tandis que ceux du mouron des oiseaux sont profondément fendus. De plus, la tige de la sabline à trois nervures est recouverte de poils réguliers, alors que celle du mouron des oiseaux ne possède qu’une ligne de poils sous chaque entrenœud. La sabline à trois nervures pousse sur des sites abrité de bois luxuriants, par exemple des éboulis, ou à proximité de fourmilières. Elle est facile à identifier grâce aux trois nervures qui ornent ses feuilles. L’espèce est menacée à l’échelle régionale.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page